Municipales à Dumbéa : Georges Naturel met en avant l’identité communale

élections dumbéa
Municipales 2020 : meeting de cloture de Georges Naturel, 12 mars 2020
©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Avec une campagne électorale qui s’achève ce vendredi, à minuit, la soirée d’hier a été riche en meetings de clôture. Dont celui de Georges Naturel à Dumbéa. Le maire sortant brigue un troisième mandat, avec une liste d’ouverture soutenue par l’Avenir en confiance. 
Après «Plus loin pour Dumbéa» (ça, c’était en 2014), place à la liste «Pour une ville à votre image». Georges Naturel brigue un troisième mandat consécutif en misant sur la construction de l’identité dumbéenne. Mais aussi la vision à long terme. Le maire Rassemblement-LR, âgé de 64 ans, a déroulé cette double thématique jeudi soir. Quelque 350 personnes étaient réunies à son meeting de clôture au centre culturel de Koutio.
  

«Préparer ce qui va arriver»

«Dumbéa aujourd’hui : 36 000 habitants. Dumbéa dans quinze-vingt ans : 50 000 habitants, résume le candidat. Notre rôle dans cette mandature, c’est de préparer ce qui va arriver. Nous sommes là pour essayer de trouver l’alchimie qui permettra à notre population multiculturelle de s’épanouir dans cette commune.»
 

Mon objectif dans cette mandature, c'est de créer une vraie identité. On a ce potentiel.
- Georges Naturel, candidat à sa succession

 

Pour une urbanisation maîtrisée du Nord 

Comment nourrit-on cette identité propre aux Dumbéens ? Gil Brial, le rival de 2014 qui figure en neuvième position de la liste, évoque «un programme ambitieux mais réaliste». Georges Naturel développe les grandes lignes : «Aujourd’hui, la commune se répartit en trois "quartiers". Il faudra aménager le Nord, mais de manière raisonnable : apporter des services de proximité, développer des activités économiques autour du tourisme vert, et au parc de la Dumbéa, essayer de développer des activités de nature.»
 
Municipales 2020 : meeting de cloture de Georges Naturel, 12 mars 2020
©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

Accompagner Dumbéa-sur-mer

A l’équilibre historique Nord-Sud, s’est ajouté le défi Dumbéa-sur-mer. «Il y a aujourd’hui treize mille habitants, insiste la tête de liste. On manque encore de services, d’équipements de proximité. C’est notre rôle d’essayer d’accompagner au mieux les populations qu’on a accueillies. C’est aussi développer la partie front de mer.»
 

Côté centre-ville

Le candidat s’arrête enfin à la troisième composante de la ville, «élément moteur de son développement, au carrefour de l’agglomération» : côté Sud, «il y a le projet de cinéma, la résidence universitaire, le marché qui va être livré en fin d’année, et on voudrait accueillir des commerces dans cette partie de la commune, autour de ce qui sera le centre-ville de Dumbéa»
  

Zoom sur le logement

La liste, qui compte un vice-président de la province Sud et un membre du gouvernement, s’attarde aussi sur le besoin de «revoir la politique du logement», en partenariat avec ces deux collectivités ainsi que les opérateurs sociaux. 
 

Stade de foot et barreau routier

On retiendra par ailleurs quelques éléments de programme : accompagner la future marina de Nouré, développer les liaisons en mode doux, doter la ville du nouveau cimetière qui est devenu indispensable. Mais aussi d’un stade de trois mille places, au parc des sports. En notant le retour d’un vieux projet inter-collectivités : celui d'une liaison routière vers Ducos à travers la baie de Koutio. 
 
Municipales 2020 : meeting de cloture de Georges Naturel, 12 mars 2020, Larry Martin
Le sociologue Larry Kauma Martin figure en troisième position sur la liste. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

Elus sortants et nouveaux colistiers

Jeudi soir, les soutiens politiques de Georges Naturel se sont succédés à la tribune pour appuyer sa candidature, comme Virginie Ruffenach, secrétaire générale du Rassemblement et cheffe de groupe Avenir en confiance au Congrès. Puis les colistiers ont défilé à leur tour. Une équipe renouvelée, dans laquelle une quinzaine d’élus de l’actuelle majorité côtoient des membres de la société civile. 

Quatre autres listes sont dans la course pour ces municipales, à Dumbéa.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live