Signalement de requin dans la Dumbéa, baignade interdite jusqu'à nouvel ordre

sécurité dumbéa
Rivière Dumbéa, le long de Nakutakoin, près du parc Fayard
Vue de la Dumbéa, le long de la route de Nakutakoin, près de la RT1 et du parc Fayard. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
"Pour donner suite au signalement de la présence de requins dans les eaux de la rivière", la baignade est interdite dans la Dumbéa, a fait savoir la mairie le lundi 31 octobre, en amont comme en aval du parc Fayard.

Baignade interdite pour cause d'alerte au requin... dans une rivière ? La Dumbéa, en l'occurrence. Non, ce n'est pas une erreur. Des squales ont tendance à remonter le cours d'eau depuis l'embouchure, c'est un fait avéré et connu (lire ici). Un nouveau signalement vient de le confirmer. Dans ce contexte, interdiction de piquer une tête sur toute la rivière, jusqu'à nouvel ordre, annonçait la mairie dans un communiqué diffusé lundi 31 octobre, en début d'après-midi. En précisant que les pompiers organisent des rondes régulières pendant cette période. Pas de chance, ça correspondait à un long week-end, qui semblait se prêter à faire trempette...

Le sergent Mai de la brigade de Dumbéa, au micro de Julie Straboni :

Les pompiers étaient sur place ce mardi matin

Une rivière prisée des requins bouledogue

De l’avis de spécialistes, la saison chaude est propice à la présence de requins en ces eaux de la Dumbéa, et même d’une espèce en particulier. "Normalement, [ce sont] des requins bouledogue", explique Philippe Tirard, auteur du livre Requins du Caillou. "C’est la saison de leur mise bas et ils remontent dans les rivières pour lâcher leurs petits. Ils peuvent remonter jusqu’où ils peuvent, l’eau douce n’affecte pas les requins bouledogue."

Une interview à retrouver dans ce reportage de Thérèse Waïa et Carawiane Carawiane. Il a été diffusé au JT mardi 1er novembre.

©nouvellecaledonie