publicité

Cantines: dans les coulisses d’une centrale de Brousse

Les déjeuners fournis dans les écoles publiques du Grand Nouméa sont au cœur d’une brûlante polémique, le service est suspendu jusqu’aux vacances d’octobre. Mais comment la cantine se passe-t-elle en Brousse? Reportage à La Foa dans une centrale qui livre 1200 repas par jour.

© NC la 1ère / Jean-Noël Méro
© NC la 1ère / Jean-Noël Méro
  • Jean-Noël Méro, avec F.T.
  • Publié le
Dans la crise qui touche le service de cantine dans l’agglomération nouméenne, la centrale de restauration qui fournit les repas se trouve au cœur de la polémique. Mais les questions posées après les épisodes successifs d’intoxication n’ont pas épargné les fournisseurs des produits, les livreurs ou encore les personnels municipaux. Et en Brousse, alors?
 

Quinze à la manœuvre

Pour voir comment ça se passe au-delà du Grand Nouméa, Jean-Noël Méro a visité une petite centrale établie à La Foa. Chaque jour de cantine, elle livre 1200 déjeuners, sur sa commune, mais aussi à Moindou, Sarraméa et Thio. Quinze personnes manipulent les repas avant qu'ils n'atterrissent sur les tables des enfants.
SERVICE CANTINE EN BROUSSE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play