Clap de fin pour la crêperie du Rocher

tourisme nouméa
Crêperie du Rocher
©Alix Madec
Le 19 septembre prochain, il faudra dire adieu à une vue de rêve. Le restaurant installé sur les hauteurs de la baie des Citrons ferme ses portes prochainement pour laisser la place à une promotion immobilière. Les habitués sont inconsolables.

Lieu de rencontre et de moments privilégiés, la crêperie installée au-dessus du Rocher à la voile fermera ses portes le 19 septembre prochain. L’établissement va être rasé avec une partie du complexe hôtelier le Surf, à l’abandon depuis plusieurs années. Le site devrait ensuite accueillir des appartements, avec une résidence haut de gamme. Une aventure qui n’est pour autant pas complètement terminée pour la famille Noris.

La tristesse des clients

"C’est vraiment dommage, on n’a pas d’autre vues comme ça dans Nouméa" : commentaire d’une cliente ce dimanche. 
Déguster une galette, face à une vue imprenable sur la baie des Citrons et ses eaux cristallines, un plaisir partagé par de nombreux Calédoniens à la crêperie du rocher depuis plus de dix ans. Mais à l’annonce de la fermeture et du dernier service le 19 septembre prochain, les habitués comme Kathy ne cachent pas leur peine.
" Je trouve que c’est triste, parce que c’est un spot d’enfer. On mange super bien autant le matin, le midi que le soir, ils sont très sympathiques, le service, il n’y a rien à dire…

Une histoire de famille depuis dix ans

Le dimanche, ce sont plus de 150 couverts à servir qu’affrontent Evan et Marine, les enfants, aux côtés de leur maman Sylvie. Une aventure qui a débuté en 2010, alors que José et Sylvie Noris, les parents, débarquent sur le territoire depuis Paris et viennent déguster une crêpe sur le site, qui abrite déjà une crêperie. Venus en vacances, ils rachètent l’établissement et ne sont jamais repartis. Six mois plus tard, les enfants Evan et Marine rejoignent l’aventure.

Marine et Sylvie Noris crêperie du Rocher
Marine et Sylvie Noris ©Alix Madec


Ici, la convivialité est reine, mais l’établissement devrait être détruit, au profit d’une résidence haut de gamme. Une annonce encore difficile pour Marine, la fille, employée de la crêperie.
"Ici, on a tout vu, des naissances, des bébés qui sont devenus des ados, on a vu des mariages…Quand on a su [que ça allait être rasé], on a dit on arrête, un peu découragés(…), et au final, avec tous les messages qu’on a eus, tous les gens qui sont venus nous dire ‘vous ne pouvez pas arrêter’, on pense continuer".  Marine Noris, au micro d'Alix Madec : 

Crêperie le rocher itw Marine Noris


Une histoire de famille qui n’a pas dit son dernier mot. La célèbre crêperie du Rocher pourrait s’établir prochainement, du côté de la baie des Citrons.
Le reportage de Louis Perin et Cédric Michaut