Forte hausse des prix pour la cantine et la garderie dans les écoles de Nouméa

école nouméa
Cantine
©NC la 1ere

C’est une nouvelle dont les milliers de familles concernées se seraient sans doute passé. A Nouméa, le prix de la cantine dans les écoles publiques augmente de 25 % en moyenne, sur l’année. Et celui de la garderie périscolaire, de 18 %. 

En voilà une nouvelle qu'il va falloir digérer, à trois semaines de la rentrée : le tarif de la cantine dans les écoles publiques de Nouméa va grimper, très sensiblement, dès cette année. Et il y aura aussi une augmentation marquée pour inscrire son ou ses enfant(s) à la garderie périscolaire proposée par la mairie. 

Annoncé par une APE

Une amère découverte relayée par une association de parents d'élèves. Celle de l’école primaire Ernest-Risbec, à Trianon, qui avait posé la question aux services concernés. «Un parent d'élève nous a demandé si les tarifs étaient bien en augmentation», relate l'APE. 

Relayé sur les réseaux

«On a été voir sur le site de la caisse des écoles. Les tarifs affichés étaient toujours ceux de l'année dernière. On les a contactés pour avoir les nouveaux tarifs, et ils nous ont confirmé que les tarifs augmentaient en 2021 pour l’ensemble de la ville de Nouméa.» Avant que ne commencent les prélèvements, l'association a diffusé l'information sur les réseaux sociaux, pour avertir les parents.

Une augmentation d’environ 25 % pour la cantine et 18 % pour la garderie, si on remet ça par rapport à une année complète. Pour des familles qui ont plusieurs enfants, ça va représenter un sacré budget. 

- Valérie Borie, présidente de l’APE à l’école Risbec

 

Cantine de Nouméa
©NC la 1ere

Baisse de dotations, donc de subventions

Interrogée, la municipalité explique que cette hausse est destinée à compenser la baisse des subventions qu'elle octroie à la caisse des écoles. Soixante-dix millions de francs en moins se répercutent directement sur le portefeuille des parents. Et c’est la diminution des dotations de la Nouvelle-Calédonie qui obligerait la mairie à effectuer ces coupes budgétaires.

1,5 milliard en cantine

«Les cantines scolaires nous coûtent 1,5 milliard par an», pose Jean-Pierre Delrieu, premier adjoint à la maire de Nouméa. «Avec les repas, 500 millions. Et après, il y a tout l'encadrement, c'est un milliard Jusqu'à présent, rappelle l'élu, «les parents payaient la prestation 820 F. Mais le coût réel par jour est de 1 300 F». 

Hausse des tarifs de la cantine et la garderie en 2021 à Nouméa
©NC la 1ere

Un repas facturé 990 F au lieu de 820 F

Le différentiel «était pris en charge par la commune. On s'est dit qu'il fallait qu'on le réduise, parce que nous avons moins d'argent. Alors nous avons augmenté le prix payé par les parents, jusqu'à 990 F.» Il s'agit bien sûr du tarif pour les demi-pensionnaires non-boursiers. Mais changement, également, concernant les familles des élèves boursiers : il leur sera demandé 100 francs par repas. 

La Ville de Nouméa a perdu depuis 2014 près de 2,8 millards, en recettes. Donc nous avons augmenté le repas qui est payé par les parents, jusqu’à 990 francs. D’où cette augmentation, qui ne va  pas tout couvrir. Et puis, en plus, on va faire payer les boursiers. 

- Jean-Pierre Delrieu, premier adjoint à la maire de Nouméa

 

Impayés

Même logique pour les garderies qui accueillent les écoliers dans les établissements, sur le temps périscolaire. La mairie évoque également le montant des impayés, «cinquante millions par an pour les repas». Une lettre d’information, avec les nouveaux tarifs, devrait parvenir aux parents d’élèves dans les prochains jours. 


Un sujet de Louis Perin et Ondine Moyatea :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live