La pièce "Fin bien ensemble !" de Jenny Briffa attend d'être jouée... et tout à fait financée

théâtre nouméa
"Fin bien ensemble", affiche pièce de Jenny Briffa
"Fin bien ensemble" est le troisième opus de la série. ©NC la 1ère
Après "Fin mal barrés", après "Fin mal géré", voici "Fin bien ensemble !". Jenny Briffa signe le troisième opus de sa saga autour de l’évolution institutionnelle de la Nouvelle-Calédonie, jouée à Nouméa du 24 au 28 août. Un retour fortement teinté de contraintes financières.

En 2017, le public calédonien découvrait Fin mal barrés. Ce one-woman-show écrit par Jenny Briffa mettait en scène Michèle Wobama, interprétée par Maïté Siwene. Une lanceuse de pavés dans la mare calédonienne avec ses élus, son quotidien, la promesse encore vive de developper le tourisme mais surtout le premier référendum prévu par l'Accord de Nouméa, encore à venir à ce moment-là.

Après Michèle, Hussein

Les fans ont retrouvé les tirades satiriques de l'auteure et journaliste deux ans après, avec Fin mal géré. Ce second opus plaçait un certain Hussein Wobama, le cousin métis et neutre de Michèle, au centre des joutes politiques entre loyalistes et indépendantistes. Un volet avec le comédien Stéphane Piochaud, dans lequel étaient pointées les réalités économiques particulières au territoire.

Les comédiens Stéphane Piochaud et Laurence Bolé répétant "Fin bien ensemble !"
Les comédiens Stéphane Piochaud et Laurence Bolé répétant "Fin bien ensemble !" ©NC la 1ère

Le pays vu à travers un couple

Place à l’amour maintenant, avec Fin bien ensemble !, mais toujours à la sauce Briffa. Elle y reconduit sa plume ironique sur fond d’incertitude politique, cette fois au travers de la relation d’une femme kanak indépendantiste et d’un caldoche loyaliste. Sur les planches pour incarner ces personnages à fort caractère : Laurence Bolé, et à nouveau Stéphane Piochaud, sur une mise en scène de Frédéric Andrau.

Jenny Briffa et Manuel Touraille étudiant le budget de la pièce "Fin bien ensemble !".
Jenny Briffa, l'auteure du texte, et Manuel Touraille, de l'association Adamic, étudiant le budget de la pièce "Fin bien ensemble !". ©NC la 1ère

Appel au mécénat

Pour entrer dans cette nouvelle intrigue, des dates ont déjà été programmées. La première est prévue le mercredi 24 août, à Nouméa au centre culturel Tjibaou. Le spectacle est ficelé. La scène est prête. Mais demeure un souci : avec les baisses de subventions dans le domaine de la culture, l'équipe est toujours à la recherche de financements. Appel est lancé au mécénat des Calédoniens pour boucler le budget.

Jenny Briffa au micro de William Kromwell.

Voyez par ailleurs le reportage de Laura Schintu et Christian Favennec :

©nouvellecaledonie