Le Soléal, un autre navire de la compagnie Ponant, a rejoint le Lapérouse à Nouméa

transports nouméa
Soleal Ponant à Nouméa
Le Soleal est arrivé à Nouméa le 12 juillet ©Françoise Tromeur
Le navire de croisière revient de maintenance à Singapour. Il sera basé à Nouméa en attendant de pouvoir reprendre son activité.

Sa présence n’est pas passée inaperçue. Le Soléal un paquebot de la compagnie Ponant est arrivé ce lundi matin à Nouméa. Une escale qui est prévue pour durer longtemps. Il était déjà passé chez nous en mai. 

Une deuxième visite en Calédonie

Le Soléal a fait son apparition ce lundi 12 juillet vers 6 h dans les eaux nouméennes. 
Le navire de la compagnie Ponant était déjà venu au mois de mai pour une escale technique d’une journée, avant de rejoindre Singapour où l’attendait une maintenance d’un mois.
Cette fois-ci, il devrait jeter l’ancre en Nouvelle-Calédonie pour une durée indéterminée. Le temps finalement, que les frontières rouvrent au niveau mondial.  

A quai le temps de la crise Covid

Le bateau qui transporte d’habitude des touristes prévoyait des croisières en Australie. Changement de cap, avec une crise Covid qui persiste. Le yacht est de retour en Calédonie avec à son bord 46 marins, de nombreux Français et des Philippins qui n’ont pas touché terre depuis le mois d’avril.
Après 17 jours en mer, ils sortent ce lundi soir de quatorzaine si les tests PCR réalisés se révèlent négatifs. Parmi eux, 16 marins qui prendront l’avion dès ce soir à la Tontouta.

Pas de croisières prévues en Calédonie 

Pas question pour autant pour le navire d’opérer des croisières en Calédonie en attendant de pouvoir naviguer dans d’autres eaux. Le navire a été désarmé. En clair, l’hôtellerie a été fermée, et l’équipage réduit à son strict minimum, une vingtaine à une trentaine de marins pour assurer la maintenance.
Le Soléal vient s’ajouter au Lapérouse, un autre navire du Ponant arrivé il y a plusieurs mois, qui fait désormais partie du paysage nouméen.