Le onzième festival Sub'Limage a levé l'ancre

festivals
Festival Sub'Limage de l'image sous-marine 2020, Benoît Raillard, manta d'or
Benoît Raillard, manta d'or de la catégorie Calédoniens. ©Alix Madec / NC la 1ere
Sept jours dédiés aux merveilles sous la surface se sont achevés dimanche soir, à Nouméa. Le festival de l'image sous-marine de Nouvelle-Calédonie a décerné ses prix, notamment dans une catégorie dédiée aux candidats locaux.
Après les nautiles, les mantas. Le festival de l’image sous-marine a proclamé dimanche, à Nouméa, les résultats de sa onzième édition. Deux Calédoniens ont été notamment primés par le jury, présidé par Vincent Truchet : l’incontournable Jack Berthomier, mais aussi un jeune photographe de 25 ans. 
 

Une catégorie spéciale

« On a supprimé le côté amateurs», explique Sylvain Charrière, le président de l’association Sub’Limage qui porte l’événement. «Donc on n’a eu que des professionnels qui ont participé. Mais pour les Calédoniens, et notamment tous ceux qui veulent débuter dans la photo, on a créé un prix spécial. On a eu des surprises, puisque Benoît Raillard gagne le premier prix.»
 

Miroir

Pour celui qui tente de participer au festival depuis plusieurs années, ce manta d’or est une consécration. Benoît Raillard a convaincu avec un jeu de miroir.
Ecoutez-le au micro d’Alix Madec :

Benoît Raillard Sub'Limage 2020

 

C’était à Ouémo. C’est un platax juvénile. C’était un matin, l’eau est extrêmement calme. C’est là qu’on peut faire des photos avec des reflets comme ça. 
- Benoît Raillard, manta d’or dans la catégorie Calédoniens

 

Lui aussi reporté

Le festival, d'abord prévu fin mai, a été reporté à cause de la crise sanitaire. Ouvert lundi, il s’est tenu toute la semaine et le week-end, entre l’hôtel de ville (pour les expositions et l'accueil des scolaires) et le (pour les conférences et les expositions.
Premier bilan de Sylvain Charrière au micro d'Alix Madec :

Sylvain Charrière Sub'Limage 2020

 

 On a eu beaucoup de monde. Les séances ont été pleines en grande partie. Les conférences ont bien marché. Et au niveau d cela salle d’exposition, on a vu que les gens petit à petit ont pris l’habitude et sont venus de plus en plus. 
- Sylvain Charrière, président de l’association Sub’Limage

Les Outre-mer en continu
Accéder au live