Petit mouvement de protestation contre le projet de contrôle technique obligatoire

société nouméa
Le projet du gouvernement qui consiste à rendre obligatoire le contrôle technique des véhicules provoque du mécontentement, et certains l’expriment. Ce samedi en début d’après-midi, une dizaine d’automobilistes étaient rassemblés à Nouméa, devant le centre commercial de Belle-Vie, pour protester contre cette décision qui devrait entrer en vigueur durant l’année.

Petit mouvement de protestation contre le futur contrôle technique obligatoire, Belle-Vie (3 février 2018)
©La 1ère / René Molé

Pour le retrait du projet

Marcel fait partie de ces conducteurs qui demandent le retrait du texte. «Je ne suis pas d'accord. On est des retraités, on ne touche pas beaucoup, explique-t-il. Si je dois payer des réparations sur mon véhicule qui dépassent la somme que je touche avec ma retraite, comment je fais?» Regardez son témoignage, recueilli par René Molé.