Les radio-taxis de Nouméa débraient après une agression

violence nouméa
Les radio-taxis de Nouméa ont cessé le travail, ce jeudi en ce début d’après-midi. De 13 heures à 14 heures, ils ont décidé de laisser leurs véhicules à l’arrêt pour protester, à hauteur de la place des Cocotiers, après une agression survenue de nuit le week-end dernier.
 

Comme en juin 2018

Une action identique avait eu lieu en juin 2018, pour la même raison. Les chauffeurs de taxi avaient refusé les courses durant une heure en soutien à une collègue agressée, et pour dénoncer les violences qu'ils endurent au quotidien.

Plus de précisions à venir.