publicité

Les provinciales et leurs enseignements: l'actu à la 1 du lundi 13 mai 2019

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie aujourd'hui est marqué par les élections provinciales d'hier, qui se concluent sur une moindre participation, un renversement des forces loyalistes ou encore la percée d'un nouveau parti communautaire, l'Eveil océanien. 

© NCla1ere
© NCla1ere
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le

Provinciales: un tiers des électeurs ont choisi l'abstention

Pas de miracle comme pendant le référendum: hier, les 169 635 électeurs appelés aux urnes se sont encore moins mobilisés que pour les précédentes provinciales. Malgré des enjeux importants, les taux de participation s’avèrent à la baisse dans chacune des trois provinces. 
 

Calédonie ensemble dégringole

Mais celles et ceux qui se sont déplacés ont transformé le paysage politique calédonien. Exit la majorité entre les mains de Calédonie ensemble. Le parti aux deux députés, un sénateur et deux présidents a pris une claque électorale: il perd huit élus au Congrès et sept à la province Sud. 
 

L'Avenir en confiance s'envole

A l’inverse, l’Avenir en confiance a raflé dans le Sud la moitié de l’hémicycle provincial et monte à dix-huit représentants au Congrès. Cette coalition récente notamment menée par Sonia Backès réunit les Républicains calédoniens, le Rassemblement et le Mouvement populaire calédonien. 
 

Le nouveau visage du Congrès

Ce Congrès, les non indépendantistes y conservent la majorité des 54 sièges. Mais de très peu, car l’écart s’est encore resserré entre les blocs historiques. Par ailleurs, il va falloir composer avec l’Eveil océanien. 
 

Le miracle de l'Eveil océanien

Le parti est né il y a seulement quelques semaines pour porter dans les institutions la communauté wallisienne et futunienne. Son discours a fait mouche puisqu’il remporte d’un coup quatre sièges dans le Sud et trois au Congrès. Les autres «petites» listes du Sud ont eu moins de succès: aucune n’a réuni assez d’électeurs pour entrer dans l’hémicycle.
 

L'UNI garde le Nord, l'UC se maintient aux îles Loyauté

Sur les terres des indépendantistes, les équilibres ont frémi, mais ils devraient finalement se maintenir. L’Uni et Paul Néaoutyine sont appelés à conserver le Nord. Aux îles, la majorité UC-FLNKS a perdu deux sièges et le Palika en a pris autant. Et pour la troisième mandature d’affilée, les Loyauté n’ont aucune représentation loyaliste. 
L'analyse du scrutin à retrouver ici: 

Le «New beginning» mouille dans le Sud

Le New beginning est en sécurité au mouillage dans le Grand Sud, en baie de N’go. Vendredi, ce minéralier dont la cargaison était en train de se liquéfier a demandé de l’aide et fait demi-tour pour rejoindre la Calédonie. A son arrivée hier matin, ses cales ont été inspectées avant que le navire ne soit autorisé à entrer dans le lagon. Son état de navigabilité doit être vérifié et une enquête sera menée.
 

Cinquième édition du Pandathlon

Pendant que les bureaux de vote ouvraient, hier matin, le Pandathlon faisait crapahuter ses participants dans la Haute-Dumbéa. La cinquième édition de cette course à vocation écologique a été remportée par Yohan Samanich sur seize kilomètres et Florent Dubois sur dix km. Elle était organisée comme chaque année par le WWF. Mais cette fois, les bénéfices iront à l’association Calédocelan pour sensibiliser à la réduction des déchets.
 

Titouan et Titouan gagnent sur un paddle

Ce week-end, deux Titouan calédoniens se sont distingués à la Vendée gliss lors d’une compétition entre l’île d’Yeu et Saint-Jean-de-Monts. Titouan Puyo s’est imposé en paddle et Titouan Galea, en SUP foil. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play