Référendum 2020 : les inscriptions aux bureaux de vote délocalisés sont ouvertes

référendum
Les bureaux de vote délocalisés lors du référendum du 4 novembre 2018.
Les bureaux de vote délocalisés lors du référendum du 4 novembre 2018. ©Thérèse Waïa / NC la 1ere
Les bureaux de vote délocalisés seront reconduits lors du prochain référendum sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Les inscriptions peuvent se faire jusqu'au 17 juillet, pour les électeurs de Belep, l'île des Pins, Ouvéa, Lifou ou Maré qui habitent la Grande terre. 
Vous êtes électeur de Belep, l'île des Pins ou une des Loyauté ? Vous habitez sur la Grande terre ? Pour vous prononcer lors du prochain référendum d'autodétermination, vous pourrez voter dans un bureau délocalisé à Nouméa. Un dispositif prévu dans la loi organique du 19 avril 2018 et déjà mis en œuvre lors de la consultation précédente.  
 

Règles strictes pour les procurations

Les services de l'Etat conseillent aux Calédoniens concernés d'en profiter : «Les règles d’établissement des procurations étant plus strictes pour ce scrutin», souligne la communication du haussariat, «le bureau de vote délocalisé est le moyen le plus simple pour ces électeurs d’être sûrs de pouvoir s’exprimer lors du prochain référendum».
  

Comment s’inscrire ?

Les électeurs en question ont jusqu'au vendredi 17 juillet pour effectuer les démarches. Il faut se rendre en personne au centre administratif du haut-commissariat situé à Nouméa, 9 bis rue de la République. Des permanences d’accueil sont mises en place du lundi au vendredi :
• sans rendez-vous, de 8 heures à 14 heures ;
• sur rendez-vous, de 14 heures à 16 heures, en appelant le 23 03 39.
 
Inscription aux bureaux de vote délocalisés pour le référendum
Pendant les inscription aux bureaux de vote délocalisés. ©NC la 1ère / Jeannette Peteisi
 

Avec quelles pièces ? 

Il leur faudra présenter une pièce d’identité et remplir un formulaire. Un récépissé leur sera alors remis. Attention, le choix est définitif. Si l'on demande à voter dans un bureau de vote délocalisé, on ne pourra pas changer d’avis pour ce scrutin.
 

Si c'était le cas en 2018 

Les personnes qui ont fait ce choix pour le référendum du 4 novembre 2018, «n'auront aucune démarche à effectuer s'ils souhaitent continuer à voter à Nouméa», est-il précisé. «En revanche, s'ils souhaitent annuler cette option et voter dans leur commune insulaire, ils devront le demander en se rendant en personne au haut-commissariat avant le 17 juillet.»
 

Date à confirmer

Rappelons que le prochain référendum, d'abord prévu au 6 septembre 2020, pourrait avoir lieu le dimanche 4 octobre, comme proposé par le Premier ministre. Le 4 novembre 2018, six bureaux délocalisés ont été ouverts pour permettre aux îliens de voter à Nouméa. Aménagés dans la salle Anewy de la Vallée-du-Tir, ils concernaient alors environ 3 200 électeurs.
 

Changement de lieu

Pour le référendum de cette année, les bureaux délocalisés seront installés à Rivière Salée. La mairie de Nouméa met à disposition le gymnase Ernest Veyret et la salle de boxe Vincent Kafoa

Informations pratiques à retrouver ici
Le point avec Sheïma Riahi 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live