publicité

référendum NC 2018

rss

Référendum: le temps presse pour établir une procuration

Si vous souhaitez voter par procuration au scrutin sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, ne tardez pas: c’est le message répété par le haut-commissariat. Il n’y a pas de date limite pour effectuer la démarche, mais elle est tributaire des délais d’acheminement par la poste.

Visuel utilisé pour la campagne officielle d'information sur le référendum. © DR
© DR Visuel utilisé pour la campagne officielle d'information sur le référendum.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
A onze jours du scrutin, faire établir une procuration avant le 4 novembre devient de plus en plus délicat. En théorie, il est encore temps d'effectuer la démarche pour qu'un autre électeur inscrit sur la liste référendaire vote à votre place, dans votre commune. Sauf que tout dépend du nombre de jours que prendra l’acheminement du formulaire jusqu'à la mairie concernée. S’il vient de métropole, il faut une dizaine de jours. L'an dernier, plusieurs centaines de procurations n'étaient pas arrivées à temps, de l'hexagone ou de l'étranger, pour le premier tour des présidentielles
 

Appel

Le haut-commissariat insiste sur cette question des délais postaux. Tout comme l’un des partis qui fait campagne pour le oui, et qui a incité ses militants à se presser.
 
 

Des règles différentes

Rappelons que les règles pour voter par procuration sont plus rigoureuses pour le référendum que pour les élections classiques. Si vous êtes dans l’impossibilité de voter personnellement le 4 novembre, vous devez remplir un formulaire spécial, et présenter les pièces qui justifient votre absence ou votre incapacité à vous déplacer jusqu’au bureau de vote.
 

Les raisons recevables

- Etre retenu par ses obligations professionnelles.
- Etre pris par une formation.
- Etre en situation de handicap.
- Pour raisons de santé attestées par un certificat médical.
- Se trouver hors de Calédonie.
- Etre en train de porter assistance à un malade ou un infirme.
Retrouvez la liste des cas et des pièces justificatives en cliquant ici.
 

Valable depuis mai seulement

Attention, les démarches effectuées avant le mois de mai ne sont pas recevables, il faut recommencer. Par ailleurs, on ne peut donner procuration qu’à une personne également inscrite sur la liste référendaire et dans la même commune. Il peut dépendre d’un autre bureau de vote. Par contre, il peut avoir qu’une procuration, et vous devez connaître son nom, son prénom, sa date de naissance et son adresse postale.
 

Où trouver le formulaire?

Le formulaire, répète le haussariat, «est disponible dans les commissariats de police, les brigades de gendarmerie de Nouvelle-Calédonie, au tribunal de première instance de Nouméa et dans ses sections détachées». Si vous vous trouvez hors de Calédonie, le document peut être téléchargé sur www.referendum-nc.fr/procurations ou www.servicepublic.fr/particuliers/vosdroits/R50658.
 

Où le déposer?

Il faut ensuite se rendre dans un tribunal d’instance de métropole ou d’une autre collectivité d’outre-mer, dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie. A l’étranger, la démarche se fait à l’ambassade ou au consulat français. Si l’électeur concerné ne peut pas se déplacer, par exemple parce qu’il est hospitalisé ou pensionnaire d’une maison de retraite, les autorités chargées d’établir les procurations peuvent se déplacer. Signalons encore que le formulaire doit être signé en présence d’une personne habilitée à enregistrer votre procuration, et surtout pas avant. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play