Rentrée scolaire annoncée : à la recherche de masques pour enfant

coronavirus
Enfant masqué dans un clip explicatif diffusé par les autorités sanitaires.
Enfant masqué dans un clip explicatif diffusé par les autorités sanitaires calédoniennes. ©Capture d'écran
Si le retour en classe se confirme, les collégiens et les lycéens devront porter le masque dès la semaine du 11 octobre. Viendront ensuite les élèves de primaire, à partir du CP. Depuis cette annonce, les parents sont en quête de masques. Pas trop grands, de préférence...

La vice-présidente du gouvernement le disait en évoquant la future rentrée scolaire : "Du CP au CM2, le masque est obligatoire pour tous." Même chose en collège ou en lycée, et ce sont les familles qui devront les fournir. Autant dire que l'annonce d’Isabelle Champmoreau a fait son effet. 

Une pharmacie qui n'a plus de stock

Le soir-même, lundi 4 octobre, de nombreux parents se demandaient sur les réseaux sociaux où trouver des masques taille enfant, adaptés à leur petit visage. Mardi à la mi-journée, direction une pharmacie de la Vallée-des-Colons : il n’y a déjà plus de stock. La pharmacienne a même commencé à noter des noms, pour rappeler sa clientèle quand elle en recevra. Elle explique comment ça marche.

Une pharmacienne évoque les masques pour enfant

 

Il y a eu une petite ruée sur les masques pour les enfants, on est en rupture de masques chirurgicaux pour le moment. Sachant que notre stock dépend du stock des grossistes et que ça va arriver, on espère, courant de la semaine prochaine.

Aurore, pharmacienne à Nouméa


Alternative

Il va falloir patienter, ou trouver des alternatives. Elorie a trois enfants, de dix, huit et six ans. Elle a déjà vécu ça dans l’Hexagone. Elle leur mettait des masques jetables taille adulte.

Aux trois, ça n’a pas posé de problème. Je leur en mets deux dans la journée, un le matin, un l’après-midi. Je ne garantis pas la propreté du masque, qu’ils ne le touchent pas, qu’ils ne le baissent pas. Ce sont des enfants…

Elorie, maman d'élèves

 

Coût

La mesure a un coût, bien sûr, surtout pour les familles nombreuses. En pharmacie, les masques chirurgicaux pour enfant sont vendus autour de onze francs et les commerces qui en ont encore les proposent à 25 F l’unité. Mais les prix peuvent vite grimper. Il reste aussi l’option des masques lavables.