Samuel Hnepeune confirme sa démission du 17e gouvernement

gouvernement de nouvelle-calédonie
Samuel Hnepeune et Louis Mapou, candidats à la présidence du gouvernement
©NC La 1ère
Ce mardi 13 juillet 2021, Samuel Hnepeune a annoncé sa démission du 17e gouvernement. Une décision qu'il a confirmé ce matin dans notre journal de 6h30. On vous en dit plus.

Il l’avait évoqué à plusieurs reprises ces derniers jours, c’est désormais officiel, Samuel Hnepeune a démissioné hier du 17ème gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Une annonce qu'il a confirmé ce matin dans notre journal de 6h30. Cette démission intervient alors que les secteurs sont en train d’être attribués aux membres de l’exécutif.

Ce n'était pas un scoop, c’était prévu (...) je considérais que c'était le bon moment pour le faire étant donné que c'était annoncé et qu'aujourd'hui le gouvernement qui est en train de s’installer discute de la répartition des portefeuilles.

Samuel Hnepeune

 

Samuel Hnepeune se consacre à la gestion de la compagnie AirCalédonie 

 

Maintenant qu’il a démissionné du gouvernement, Samuel Hnepeune peut se consacrer à temps plein à la gestion de la compagnie AirCalédonie.

C’était soit être membre du gouvernement ou soit être PDG de AirCalédonie, je ne pouvais pas cumuler les deux. (...) Je suis devenu président du conseil début 2012 puis PDG de la compagnie en 2013. Dans tous les cas j’aurais dû démissionner des deux fonctions : Président du conseil et Directeur général.

Samuel Hnepeune

 

Une décision de quitter le 17e gouvernement que Samuel Hnepeune ne regrette pas. 

“On ne fait pas un gouvernement comme ça, il y a une sortie, il y a la suite, il y a quelques ajustements. Ce n'était qu'une hésitation, je n'ai fait que franchir le pas.”

Il ajoute : 

“Non je ne suis pas déçu, j’ai d’ailleurs été ravi d’avoir exercé la fonction de président du MEDEF, surtout concernant les discussions sur l’avenir du Pays. (...) Cela a été une belle expérience pour moi. Je n’ai pas un tempérament à regretter.”

Samuel Hnepeune confirme sa démission