nouvelle calédonie
info locale

Un troisième RSMA s'installe à Bourail

sécurité
RSMA Bourail
©La 1ère
L’État, la Nouvelle-Calédonie et GIEP (Groupement pour l’Insertion et l’Évolution Professionnelles) ont officialisé la mise en place d’un troisième Régiment du Service Militaire Adapté en Nouvelle-Calédonie. Une convention a été signée entre les différents partenaires à l’EFPA de Bourail.
 
Le nouveau partenariat entre l’Etat, la Nouvelle-Calédonie, le RSMA et l’EFPA (l’Etablissement de formation professionnelle des adultes) s’est conclut par des applaudissements ce mercredi à Bourail. Et pour cause, la concrétisation de ce projet fait directement écho a la demande explicite du chef du gouvernement, Edouard Philippe, en 2017, de créer une nouvelle entité du Régiment du Service du Service Militaire Adapté en Nouvelle-Calédonie. Après des mois d’âpres discussions et d’études, une convention a enfin été signée. Elle permettra le recrutement futur de quatre-vingt volontaires du Régiment. 


Mutualiser les moyens de formation


Sur près de neuf hectares, l’immensité des installations de l’EFPA permet une cohabitation d’un genre nouveau. Seule une trentaine d’adultes gravite autour de cet espace. Le territoire souhaite ainsi pouvoir mutualiser les moyens de formations. 


Six filières d'ores et déjà définies 


La création d’une troisième compagnie du RSMA permet notamment l’extension de l’offre de formation. Six filières sont déjà envisagées. Reste à définir un projet pédagogique commun entre le Régiment et l’EFPA. 

Ce partenariat, unique en Outre-mer, préfigure de nouvelles expériences. L’ouverture de ce troisième régiment est prévu pour mi 2020 pour entrer en pleine capacité en 2021.

Le reportage de Laura Schintu 
©nouvellecaledonie

 
Publicité