Un gouvernement calédonien toujours sans président : réactions

gouvernement de nouvelle-calédonie
L'entrée du gouvernement calédonien, mardi 2 mars.
L'entrée du gouvernement calédonien, mardi 2 mars. ©Coralie Cochin / NC la 1ere

Faute de consensus pour la présidence, le dix-septième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie n’est toujours pas opérationnel. Avis sur le sujet… 

Deuxième tentative pour doter le gouvernement calédonien d’un président, et deuxième échec, ce matin, comme nous le relatons ici :

 

Paroles de Calédoniens

Du Nord au Sud en passant par les îles, le sujet fait parler. Qu’attendez-vous de ce nouvel exécutif, à majorité indépendantiste ? Nos équipes vous ont posé la question.

 

La DUS «interpelle»

Côté réactions politiques, la Dynamik unitaire Sud «interpelle les deux grands partis du FLNKS, à savoir l’UC et le Palika, responsables de cette situation, pour qu’ils trouvent dans les plus brefs délais une solution à une impasse qui n’a que trop duré.»
Dans ce communiqué signé de son président, Yvon Wamaï, la DUS poursuit: «Au moment où se pointe la sortie de l’Accord de Nouméa, de nombreux et importants défis attendent les citoyens, en particulier ceux qui assument des responsabilités politiques et institutionnelles pour d’une part, améliorer le quotidien de tous les Calédoniens, notamment les familles les plus nécessiteuses et d’autre part, préparer la troisième consultation référendaire dans de bonnes conditions.»

Les élus indépendantistes du gouvernement, et ceux de l'Avenir en confiance, se sont pour leur part exprimés à la sortie de l'élection.
A lire ici.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live