Une nouvelle base nautique a pris ses quartiers au phare Amédée

mer nouméa
Base nautique phare Amédée
Les Calédoniens à la découverte de la nouvelle base nautique du phare Amédée. ©Laura Schintu/ NC la 1ère
Le secteur touristique traverse une période difficile, en raison de la crise sanitaire. Les initiatives sont rares en ce moment et pourtant, un club de plongée a décidé de monter une base nautique au phare Amédée. Le "Grand bleu", c'est son nom, prend le pari de faire découvrir le lagon et ses richesses aux touristes de passage comme aux plongeurs confirmés.

Pierre Crubillé est vice-champion du monde d’apnée. De quoi rassurer une jeune femme qui s’apprête a vivre son baptême de plongée, dans l’un des plus beaux lagons au monde. Depuis quelques jours, le "Grand bleu", la base nautique du phare Amédée a ouvert afin d’accueillir à la journée des passionnés de plongée. 

Diversité de sites de plongée

Un cadre exceptionnel, que les responsables du club ont choisi de proposer aux touristes ou aux plongeurs aguerris. "Au phare Amédée, c’est une réserve marine, on va trouver beaucoup de tortues, des beaux coraux et une forte densité de poissons. Sur les sites autour, les sites de plongée et d’apnée, on va trouver des épaves, sur la passe de Boulari on va trouver des requins, de la raie Manta… on a une bonne diversité de sites de plongée", précise Pierre Crubillé, vice-champion du monde d'apnée, et gérant d'une école de plongée et d'apnée.

Baptêmes ou exploration confirmées

Sur terre, la base a pris ses quartiers dans l’ancienne boutique du phare Amédée. Outre la traditionnelle journée en famille, les visiteurs pourront désormais profiter des baptêmes de plongée d'exploration confirmées ou autres randonnées palmées encadrées.

Le tout dans le respect d’un tourisme durable. "Les transats flottants ils ont été faits dans un plastique recyclable. Donc on essaie de minimiser notre empreinte. On travaille beaucoup sur les déchets, on sensibilise les gens, on essaie de faire cet effort là, qui devrait être naturel pour tout le monde", assure de son côté Aurélien Lalanne, responsable de la base nautique.

Avec la création de cette base de loisirs, le phare Amédée devient encore un peu plus une destination touristique et familiale. Une petite bouffée d’oxygène, dans un secteur durement touché par la crise sanitaire. 

Le reportage de Laurence Pourtau et Laura Schintu : 

©nouvellecaledonie