Une nouvelle condamnation pour des messages haineux sur les réseaux sociaux

justice
Tribunal
©NC la 1ere
Un homme a été condamné ce jeudi à la peine de 8 mois d’emprisonnement avec sursis, suite à des messages menaçants diffusés sur les réseaux sociaux, à l'encontre d'un couple ayant obtenu la levée de leur quarantaine. Il s'agit de la deuxième interpellation dans le cadre de cette enquête.

Le premier, a été condamné le 12 octobre, après avoir posté un message sur Facebook, incitant à tuer un couple ayant fait un recours contre leur quarantaine à l’hôtel, au mois d’août dernier. Ce jeudi, un second homme a été entendu par le parquet, dans le cadre de la procédure du plaider-coupable, dans la même affaire.

8 mois d'emprisonnement avec sursis

Le mis en cause, demeurant à Thio, "parfaitement inséré au plan socio-professionnel et ayant des antécédents judiciaires anciens pour des infractions routières", précise le procureur de la République Yves Dupas, a reconnu les faits au cours de sa garde à vue. Il a précisé avoir agi par colère, dans le contexte sanitaire.

Il a été condamné à la peine de 8 mois d’emprisonnement avec sursis. 

Les investigations se poursuivent dans le cadre de cette enquête poursuit le procureur de la République, "aux fins d’interpellation d’un troisième auteur du délit de provocation publique, à la commission de crime ou délit visant les mêmes victimes".