L'Uni contre les exportations de minerais issus des réserves de Tiébaghi et Goro

nickel
Gouvernement nc
©Nc1ère
«Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie vient de céder au diktat des deux multinationales Eramet et Vale.» C’est en ces termes que le groupe Uni du Congrès réagit au vote de mardi, qui a ouvert la porte à l’exportation de minerais bruts issus des gisements de Tiébaghi et Goro - la modification du Code minier en ce sens doit désormais passer au Congrès. 
 

«Double chantage»

«Le gouvernement cède ainsi au double chantage à l’emploi et à la fermeture des deux usines concernées», accuse l’Union nationale pour l’indépendance dans un communiqué diffusé ce vendredi. Pour l'Uni, la création d'une redevance à l'extraction et d'une taxe à l'exportation minière revient à «faire passer la pilule alors même que leur recette globale n'excèderait pas 6% de la valeur annuelle de ces exportations».
 

Appel à «mobilisation»

Pointant la situation respective de la SLN et de Vale NC, le groupe indépendantiste appelle en conclusion «à l’organisation de la mobilisation pour faire échec à ces décisions»
 
Uni, communiqué exportations de nickel
Uni, communiqué exportations de nickel 2
Les Outre-mer en continu
Accéder au live