Variant anglais, vaccination, grippe aviaire et budget : l'actu à la 1 du jeudi 11 mars 2021

l'actu du matin
actu à la 1 jeudi 11 mars 2021

L'essentiel de l'actualité ce jeudi avec le variant anglais du Covid-19 détecté en Calédonie, l'intensification de la vaccination, une suspicion de grippe aviaire à Païta et l'Etat qui pourrait reprendre la main sur le budget du gouvernement calédonien. 

Un variant anglais détecté en Nouvelle-Calédonie

4 cas de Covid-19 supplémentaires hier mercredi ; 16 au total depuis ce week-end et Les résultats revenus de Métropole, ont confirmé la présence d’un variant anglais parmi ces patients suivis et hospitalisés. C'est le docteur Michel Belec, médecin inspecteur à la Dass, qui l'annoncait ce matin, il était l'invité de la matinale radio. Il  précisait aussi que le vaccin Pfizer, celui dont dispose la Nouvelle-Calédonie, protège bien contre la souche initiale et contre ce variant. Au total, 228 tests ont été réalisés et 880 personnes supplémentaires ont été vaccinées entre lundi et mardi.

Un patient évasané de Wallis et Futuna

Tous les patients sont réunis au Médipôle. Les a rejoint le patient auparavant placé en réanimation à Wallis. Son évacuation sanitaire, organisée par Air Alizé, a été validée par les autorités sanitaires du territoire en raison de la dégradation progressive de son état respiratoire.

Les cas positifs augmentent à Wallis 

Le bilan serait ce matin de 67 cas dont 2 à Futuna. Un bilan qui pourrait augmenter considérablement aujourd’hui avec 27 cas supplémentaires dépistés par tests antigéniques et à confirmer par des tests PCR. Wallis est en attente de ses premiers vaccins.

Les nouvelles habitudes à prendre

Les forces de l’ordre commencent à verbaliser depuis mardi si vous sortez sans attestation dérogatoire et pièce d’identité. Il vous en coûtera la bagatelle de 15 000 francs par manquement…
Le masque, quant à lui, sera obligatoire en extérieur à partir de samedi. Une obligation qui concernera les Calédoniens âgés de plus de 11 ans dès qu’ils sortiront de chez eux, à l’exception des personnes en situation de handicap munies d’une dérogation (certificat médical). Deux types de masques sont agréés, l’un en tissu, l’autre jetable. Leur prix est par ailleurs réglementé. Et face à des abus relevés ces derniers jours, l’autorité de la concurrence ouvre une enquête sur les prix des produits de lutte contre la propagation du virus. Elle vise à condamner les pratiques anticoncurrentielles.

La vaccination s'intensifie

Confinement et accélération de la vaccination. Tels sont les deux piliers des autorités calédoniennes pour endiguer la propagation du coronavirus sur le Caillou. Le gouvernement espère vacciner très prochainement 2 000 personnes par jour. 


La continuité pédagogique en tout point du territoire 

C’est l’un des enjeux du vice-rectorat pour ce deuxième confinement. L’ambition est bien d’éviter au maximum le décrochage scolaire observé l’an passé. Pour y parvenir, les services du numérique du vice-rectorat arpentent depuis hier les squats du Grand Nouméa pour recenser les besoins et mettre en place des accès et une connexion directe aux ressources pédagogiques mises en ligne par les enseignants.

Du renfort pour les Loyauté?

Le dépistage s’organise partout. Y compris dans les Loyauté. Pour l’instant, aucun cas positif n’y a été décelé. Les soignants, déjà extrêmement sollicités, y plaident pour une mise en place rapide d’un pont sanitaire entre la Grande Terre et les îles. Ces perturbations annoncées à Lifou en raison du confinement, l’annulation de la fête de la nouvelle igname prévue ce week-end dans le district de Lössi ainsi que de la convention protestante de Pâques qui aurait dû se tenir début avril dans la tribu de Mou.

Rappel des numéros indispensables ces jours-ci

numéros utiles covid 19
©Gouvernement NC

Point presse du mercredi 10 mars

Quelques modifications des mesures de confinement ont été annoncées hier : la fermeture des marchés sur l’ensemble du territoire, l’autorisation d’ouverture des opticiens et des audioprothésistes et l’autorisation des enterrements dans la limite de 10 personnes maximum. En revanche, les veillées sont interdites.

Suspicion de grippe aviaire à Païta

Dans le reste de l’actualité en Calédonie, le gouvernement calédonien a mis sous surveillance sanitaire une exploitation de volailles suspecte d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) - autrement dit de grippe aviaire. Dans l’attente des résultats de l’enquête sanitaire, aucun animal ou œuf à couver ne peut  entrer ni sortir de l’exploitation. Toutes les volailles de l’exploitation sont gardées à l’intérieur de bâtiments clos ou isolées des autres animaux. A noter que la maladie ne s'est jamais déclarée sur le sol calédonien.

L’État prend la main sur le budget

Sur le plan politique, tout est à l’arrêt. Le 16ème gouvernement demeure aux manettes de la gestion de la crise. Il n’y aura vraisemblablement pas de 17ème gouvernement en ordre de marche d’ici fin mars. Conséquence annoncée : la prise en main par l’Etat de la préparation du budget calédonien avec la chambre territoriale des comptes. Plus d'informations à venir.

Par ailleurs, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, s'est exprimé sur la crise sanitaire que traverse la Nouvelle-Calédonie en ce moment.