Victoire expéditive de Cédric Do dans l'Emperor Chok Dee

boxe
Cédric Do, à gauche sur la photo, a revêtu la ceinture à l'issue d'un combat express contre Djibril Ehouo, à droite. 5 mars 2022
Cédric Do, à gauche sur la photo, a revêtu la ceinture à l'issue d'un combat express contre Djibril Ehouo, à droite. ©Emperor Chok Dee
Vainqueur par KO dès la première reprise : Cédric Do l'a emporté dans sa catégorie, lors de l'Emperor Chok Dee, gala international de boxe pieds poings organisé dans la région de Nancy. Ce dimanche matin, heure de Nouméa, le "Caledonian fighter" est venu à bout en à peine une minute d'un adversaire pourtant de taille, Djibril Ehouo dit "Grizzly". Sous les yeux de ses supporteurs et amis qui le soutenaient depuis le Caillou.

Lu ce commentaire de félicitations adressé à Cédric Do sur un réseau social : "On a pas eu le temps d’arriver que tu as déjà gagné ton combat" ! C’est que l’affaire a été vite expédiée, ce dimanche matin heure de Nouméa, d’où elle était suivie en direct dans un bar de la place. Lors du douzième Emperor Chok Dee, gala international de boxe thaï et de kickboxing organisé du côté de Nancy, le "Caledonian fighter" n’a fait qu’une bouchée de son adversaire Djibril Ehouo, plus connu sous le surnom de "Grizzly". Les proches et supporteurs du Cagou, notamment de la CD Fight academy, ont assisté sur grand écran à un duel qui a duré à peine une minute.

Combat de Cédric Do, le reportage à Nouméa de Cédrick Wakahugnème

Premier choc au bout de trente secondes

Cédric Do a envoyé son rival au tapis une première fois au bout de trente secondes, pour en finir avant la fin de la première reprise. Il ne s'attendait pas à une victoire aussi rapide, a-t-il reconnu lors de l'interview qui a suivi.

Le combat et l'interview à retrouver dans cette vidéo de l'organisation :

Je connaissais le boxeur. On part toujours dans l'idée de faire trois rounds à fond". Là, j'ai touché au premier round, alors tant mieux.

Cédric Do interrogé par l'Emperor Chok Dee

"Un très beau combat"

"C'était un très beau combat", commente une spectatrice à Nouméa, en ajoutant : "On est avec tout le club de muay thaï de Cédric, pratiquement tous les adhérents sont venus [le] soutenir et on est hyper contents du résultat." Dans la foule, Nathalie, sa mère. Une maman à la fois angoissée et fière.

C'est un ouf de soulagement. C'était très rapide. Habituellement, je ne regarde pas les combats de Cédric parce que je suis trop stressée. Je n'ai pas eu le temps de sortir : j'ai entendu crier, je suis revenue. C'était fait.

Nathalie Do, mère de Cédric Do

Le combat de Cédric Do dans l'Hexagone a été suivi depuis ce bar de Nouméa. 6 mars 2022
Le combat de Cédric Do dans l'Hexagone a été suivi depuis ce bar de Nouméa. ©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ère

"Du Cédric Do habituel"

Christophe Ducrozet, son entraîneur calédonien et préparateur, était aussi de la partie. L'homme n’a jamais douté des efforts et des exploits du jeune Calédonien. Dans ce retour sur le ring après deux ans d’absence, il voit une belle consécration.

Cédric, c'est avant tout un talent, c'est une technique monstrueuse et il l'a montré encore avec ce coup de genou qui touche directement, les crochets qui vont finir l'adversaire. Il met une pression énorme, il ne s'arrête pas. C'est du Cédric Do habituel.

Christophe Ducrozet, entraîneur calédonien de Cédric Do

Le Cagou accède à la ceinture. Une histoire qui se répète, dans ce gala de l’Emperor Chok Dee. En février 2020, il balayait le Roumain Nicolae Dragos, par KO, dès le 1er round.