nouvelle calédonie
info locale

Un week-end au féminin

loisirs
Marché des femmes rurales
Le marché des femmes rurales. ©Centre culturel Tjibaou
Parmi les rendez-vous proposés au public de Nouvelle-Calédonie ce week-end, le Salon de la femme à Nouville, le marché des femmes rurales au centre Tjibaou ou un Dimanche en modes doux spécial fête des grands-mères.

[MISE A JOUR DE DIMANCHE] 

Un Salon de la femme plus grand

• Esthétique, mode, diététique, fitness ou méditation : c'est sous plusieurs angles que la femme est appréhendée par le salon qui a commencé vendredi, à Nouméa à la Maison des artisans, et se poursuit jusqu'à ce soir. Pour la seconde édition, près de 70 stands, quasiment le double, attendent «visiteuses » et visiteurs à Nouville, avec cette année un marché artisanal ou encore un atelier beauté gratuit.
Ce dimanche, de 9 heures à 17 heures; entrée gratuite.

Salon de la femme 2018
©salondelafemme

• L'émission Le Grand casting profite de cet événement pour organiser un «micro ouvert». Il s'agira de chanter sur une bande-son ou accompagné de son instrument ce dimanche, à partir de 15 heures. Le rendez-vous préfigure les auditions pour la nouvelle saison de cette aventure musicale en Nouvelle-Calédonie (inscriptions en ligne jusqu'au 8 avril).

Les grands-mères à la fête​

• Ce dimanche correspond à la fête des grands-mères et c'est le thème retenu par la mairie de Nouméa pour le dimanche en modes doux sur la place des Cocotiers, de 9 heures à 18 heures. En plus des rues dédiées aux vélos, rollers, skatteurs, etc, des activités se succèderont toute la journée: fitness, body attack, yoga, initiations de danse, fabrication de cartes de vœu et autres origamis, concert de Flow à 17 heures au kiosque, sans oublier un pique-nique végétalien pour le déjeuner. Il suffit de venir avec un plat 100 % végétal et sans plastique jetable, chacun gérant couverts et gamelle.

Le jour du marché des femmes ru​rales

Au centre culturel Tjibaou, le marché mensuel des femmes rurales offre la possibilité d'accéder au site gracieusement ce dimanche, de 8 heures à midi. Et de faire ses courses en fruits, légumes, plantes vertes, etc.

Un dimanche au musée

D'autres lieux culturels s'ouvrent ce week-end. Le musée de la Nouvelle-Calédonie propose de passer un dimanche dans son jardin, près de la grande case. De 9 heures à 16h30, des ateliers seront notamment menés pour apprendre:
- le matin, à cuisiner l'anguille aux feuilles de taro;
- l'après-midi, à confectionner des bijoux naturels et à préparer des fibres de bourao.
L'occasion de découvrir l'exposition rétrospective dédiée aux inédits extraits des réserves pour être présentés au public l'an dernier, puisqu'elle se termine lundi. Et de découvrir un nouveau trésor mis en lumière.
Entrée gratuite.

Affiche C'est que du bonheur de Myriam Sarg

Le bonheur d'être maman selon Myriam Sarg​

• Le centre culturel du Mont-Dore lançait à son tour sa saison 2018, ce week-end. Elle a démarré sur les chapeaux de roue, comme le quotidien d'une jeune maman. Dans son one-woman-show C'est que du bonheur, la comédienne Myriam Sarg raconte ce qui se passe après l'arrivée d'un enfant. A sa façon : «entre la rentrée des classes apocalyptique, le retour de congé maternité foiré, la copine célibataire sans enfants qui te donne tous ses conseils éclairés sur la maternité, le glamour du couple qui tente de se faire un chemin entre les bavoirs pleins de vomi…»

• A noter que le Théâtre de l'île programmait sa pièce de rentrée pour un second et dernier week-end. Une farce à la fois mordante et délirante écrite par l'auteur israélien Hanokh Levin et interprétée par des comédiens locaux: Vie et mort de H, pique-assiette et souffre-douleur.
Ce dimanche, à 18 heures; à partir de quatorze ans; de 1600 F à 3800F.
Vie et Mort de H ouverture de saison 2018 au théâtre de l'île, filage (23 février 2018)
Après la répétition publique de vendredi, place aux premières représentations de Vie et Mort de H. ©NC La 1ère / Alexandre Rosada

Magie, humour et illusions à Païta

L'Arène de Païta recevait samedi soir un magicien-humoriste aux allures de savant fou. Eric Antoine, qui se qualifie de «plus grand magicien du monde… par la taille», a été invité par Guy Raguin à présenter un best-of de ses meilleures illusions. 
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Claude Lindor.
©nouvellecaledonie


Publicité