Coronavirus : "on se prépare à avoir un ou plusieurs cas" en Polynésie

coronavirus
Point presse coronavirus
Le point presse bi-hebdomadaire du gouvernement sur les mesures de prévention contre le coronavirus, lundi. ©Brigitte Olivier
Le gouvernement tenait aujourd'hui un point presse sur les mesures prises pour prévenir l'arrivée du Covid-19 en Polynésie. Un point désormais bi-hebdomadaire face à l'inquiétude suscitée par le virus. Le pays semble considérer comme inéluctable l'introduction du coronavirus au Fenua. 
"On se prépare à avoir un ou plusieurs cas". Pour le ministre de la santé Jacques Raynal, l'introduction du coronavirus en Polynésie est désormais plus qu'une hypothèse : c'est une probabilité jugée sérieuse. 

Le ministère de la santé accélère donc le rythme de ses points presse, désormais bi-hebdomadaires, pour donner des informations de manière régulière sur la situation au Fenua, et les mesures de prévention mise en place. Voici ce qu'il faut retenir de ce point de situation du lundi 2 mars. 
 
  • Certificats médicaux pour les voyageurs ET les PNC
A compter de ce lundi, toute personne, y compris les personnels navigants, doivent présenter à l'embarquement d'un vol à destination de la Polynésie française une attestation médicale certifiant l'état de santé exempt de tout signe d'infection à coronavirus.

Pour le reste, les mesures déjà en place depuis le 28 janvier restent en vigueur. Des contrôles sanitaires sont effectués à l’aéroport avec une prise de température sur tous les passagers à l'arrivée, et des fiches de renseignements sont aussi récoltées pour avoir le contact et l'itinéraire de chaque entrant en Polynésie. 
 
  • Préparation du personnel et des structures médicales 
Tout est mis en place pour accueillir un cas, soit au CHPF, soit à l’isolement chez elle. Des zones d’isolement pour les malades ont d'ailleurs été identifiées.

Le ministère de la santé national a établi à l'attention des professionnels de santé un document intitulé : Préparation au risque épidémique, un dossier qui décrit la méthodologie de lutte contre le risque de propagation du COVID 19 pour éviter la saturation des structures de soins.

La direction de la santé a fourni aux médecins libéraux et infirmiers des fiches d’informations sur le protocole à mettre en place autour d’un cas suspect, et doté les cabinets médicaux de masques, et de gants.
 
Coronavirus Bilan

 
  • La fermeture d'école, une possibilité en cas de coronavirus avéré
Comme en France métropolitaine, le gouvernement fera fermer un établissement scolaire "sans hésitation" si un cas de Covid-19 y était découvert. Le malade et les personnes qui risquent d'avoir également été contaminées autour de lui seront placés en quarantaine. 

Des mesures d'hygiène ont par ailleurs été données au personnel enseignant dans les écoles : éviter les embrassades et les poignées de mains, se laver les mains au savon bactéricide, et garder en réserve un masque de protection. 
 
Coronavirus conférence de presse
 
  • Les cas suspects pour l'instant négatifs 
Les trois greffeuses encore à l’isolement se sont révélées indemnes du virus. 7 autres personnes sont surveillées actuellement. Elles ont été placées en quarantaine pour 14 jours, revenant de voyage dans des pays touchés par le virus en Asie.
 
  • Rappel des règles d'hygiène  
Le lavage des mains est essentiel et reste le meilleur moyen de prévention du coronavirus. 
 
Coronavirus invité Jacques Raynal

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live