Covid-19 : le mot d'ordre reste la vaccination

coronavirus
Covid 2605
©Direction Santé

Deux nouveaux cas de covid ont été enregistrés ces dernières 24 heures. Un allègement progressif des contraintes sanitaires a été envidagé mardi 25 mai. Le mot d’ordre reste la vaccination.

Le président du Pays, Edouard Fritch, et le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, ont précisé que la levée des motifs impérieux entre la Polynésie française et l’hexagone s’appliquaient à compter du 9 juin et pour les seules personnes vaccinées.

Malgré son caractère non obligatoire, il faudra amplifier la vaccination, a expliqué le président Edouard Fritch.

42 705 personnes complètement vaccinées


59 % des personnes âgées de plus de 75 ans sont complètement vaccinées en Polynésie. 34 % des personnes âgées de 60 à 74 ans également mais seulement 15 % des personnes âgées de 18 à 59 ans. Ces deux derniers taux doivent être améliorés. En tout, 42 705 personnes sont complètement vaccinées en Polynésie.

Si les vaccinés sont exemptés de motifs impérieux, les non-vaccinés doivent montrer patte blanche en se pliant à une batterie de tests et en s’isolant en espace dédié, majeurs comme mineurs. Ainsi l’ouverture du ciel reste soumise à un protocole sanitaire strict. Elle se fera sur la base d’un passeport vaccinal à l’étude aux plans national et local, comme l’a indiqué Dominique Sorain.

Les conditions restent réversibles en fonction de la circulation du virus. La protection des Polynésiens reste la priorité.

Covid2605
©Direction Santé