polynésie
info locale

Intercontinental : faible mobilisation pour le 1er jour de grève

social moorea
grève intercontinental moorea
7% à Tahiti et 40% à Moorea... Au premier jour de grève, la mobilisation n'a pas été forte dans les différents hôtels du groupe Intercontinental. 
Les établissements de Bora Bora et de Tetiaroa ont décidé de traiter leurs revendications dans le cadre des négociations annuelles sur les salaires. La principale revendication pour les grévistes de Tahiti et de l’île sœur reste la réintégration des 4 employés licenciés pour harcèlement  sexuel. La direction ne veut pas céder à cette demande et l’intersyndicale ne compte pas non plus revenir sur sa demande, comme l'explique Tu Tapea, délégué syndical CTSP / FO.
 

Interview


Aucune négociation n’a eu lieu, jeudi 28 novembre, entre les deux parties. La grève se poursuit donc ce vendredi. 
Publicité