Karl Anihia, jugé pour avoir planté du paka devant l'assemblée

justice
Procès Karl Anihia
De nombreux sympathisants et usagers du cannabis thérapeutique étaient venus au tribunal de Papeete ce lundi après-midi. ©Lai Temauri
Le président de l'association Tahiti Herb Culture comparaît devant la justice ce lundi après-midi. Il avait planté un pied de pakalolo devant l'assemblée jeudi dernier, pour appeler à la légalisation de l'usage thérapeutique du cannabis. 
C'est un geste symbolique qui lui vaut pourtant une comparution immédiate devant la justice. Karl Anihia, président de l'association Tahiti Herb Culture, était convoqué ce lundi après-midi pour avoir planté un pied de paka devant l'assemblée de Polynésie, jeudi dernier. Il lui est reproché la détention et le transport de stupéfiant en récidive. 

Sympathisants ou membres de l'association, une quarantaine de personnes avaient répondu à l'appel, jeudi dernier, pour mettre en terre la plante devant l'assemblée de Polynésie française. Le pied de paka avait finalement été déterré suite à l'intervention des autorités. 

Ils étaient tout aussi nombreux, ce lundi, au palais de justice de Papeete pour apporter leur soutien à celui qui milite pour la légalisation du cannabis thérapeutique. 
 
MÀJ 15H23: Le procès a finalement été reporté au 30 mars, afin de donner au prévenu le temps de préparer sa défense. En attendant, Karl Anihia est placé sous contrôle judiciaire. Il encourt 10 ans de prison. 
 
Karl Aniha jugé pour avoir planté un plan de paka devant l’Assemblée
Les Outre-mer en continu
Accéder au live