Comment préparer le fugu ou huehue ?

animaux raiatea
préparation Gugu / huehue
©NZZ
Le fugu, ou huehue en tahitien, est un poisson hautement toxique. Il a fait une victime à Raiatea où un homme est décédé après en avoir mangé. Ce poisson demande une préparation bien particulière pour enlever son poison mortel et ne pas s'intoxiquer.
Vendredi 10 juillet, un homme d’une quarantaine d’années est décédé à Raiatea après avoir consommé du fugu plus connu sous le nom de huehue en tahitien. Le poison s’est rapidement répandu et la victime est décédée peu après son arrivée à l’hôpital.

Le poisson-globe en français ou le fugu pour les Japonais, est un poisson hautement toxique apprécié pour sa chair mais qui nécessite une préparation spécifique. Au marché de Papeete, Elisabeth Taerea, une poissonnière, explique comment préparer ce fameux poisson sans risquer sa vie.
 

Ce poisson est présent dans les lagons de Polynésie française, qui comptent parmi les plus poissonneux du monde. Aux Tuamotu, en particulier, les habitants ont l'habitude de le pêcher au harpon et de le préparer. Les atolls de Matahiva et Anaa sont les plus grands consommateurs de poissons-globes de tout l’archipel.

Au Japon, ce poisson est un mets de prix. Les Japonais raffolent de sa chair sucrée. Mais, cet animal renferme un poison : la tétrodoxine, qui lui permet d’attaquer ses prédateurs. Cette substance, cachée dans son foi et ses ovaires, paralyse les muscles et entraîne l’arrêt respiratoire de celui qui la consomme. Il faut donc savoir le préparer pour éviter la mort.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live