Coronavirus : comment réagit la population ?

coronavirus tahiti
aliments / supermarché
©Polynésie la 1ère
L'annonce du premier cas de coronavirus a interpellé la population. Les commerces commencent à voir quelques clients prévoyants qui remplissent leurs caddies. Du côté des écoles, des dispositions seront prises prochainement selon les éventuels cas déclarés dans les établissements. 
Ce mercredi 11 mars, le président du Pays a annoncé le premier cas de coronavirus en Polynésie française. Il s'agit de la députée Maina Sage qui est rentrée de métropole samedi 7 mars. Cette annonce a interpellé la population. Ce n'est pas encore la ruée dans les supermarchés mais certains consommateurs, tout juste informés, prennent déjà leurs précautions. "Depuis qu'on a eu l'annonce, on a décidé de faire un petit stock avant que les gens se ruent", confie Teva. A n’en pas douter, les prochains jours devraient voir une affluence inhabituelle dans les commerces...

Côté éducation, des mesures devraient être prises très prochainement. A la direction de l’enseignement, on affirme être préparé à la situation. "On est prêt en termes d'actions si un cas devait se déclarer dans un établissement. On a informé les établissements par une note et après il y a toute une procédure (...) On est prêt à toutes éventualités", explique Thierry Delmas, responsable de la direction de l'Enseignement et l'Education 

En attendant d’hypothétiques fermetures d’écoles, les services de transport scolaire assureront la protection de leurs salariés. "Les informations ont déjà été diffusées au sein de nos salariés, surtout les chauffeurs (...) Les masques et les gants sont les premières protections que nous avons déjà préconisées", précise Clément Clark, responsable des transports en commun de la côte Est. Pas de panique pour autant, la Polynésie est en stade 1 et la population est appelée à garder son calme. 
Coronavirus, comment réagit la population ?
Les Outre-mer en continu
Accéder au live