Emplois fictifs : le Conseil d'Etat rejette le recours de Gaston Flosse

justice tahiti
Question prioritaire de constitutionalité pour sauver Gaston Flosse
Gaston Flosse et son avocat Me François Quinquis ©Polynésie 1ère
Le Conseil d'Etat a rejeté le pourvoi en cassation de Gaston Flosse, dans l'affaire des emplois fictifs sous sa présidence. Le vieux lion et la vingtaine d'autres personnes mises en cause devront donc rembourser.
L’affaire avait été révélée il y a 11 ans. Entre 1996 et 2004, des élus municipaux et des syndicalistes avaient été embauchés et rémunérés par la présidence de la Polynésie française, alors qu’ils travaillaient dans leur mairie ou leur syndicat.

En septembre dernier, la Cour des comptes à Paris avait rendu un arrêt définitif, condamnant Gaston Flosse et les autres mis en cause, à rembourser à la collectivité près de 240 millions cfp. Mais cette affaire dite de la "gestion de fait" vient de connaître un ultime rebondissement devant le Conseil d’Etat. 

emploi fictifs

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live