Exclusif : Marcel Tuihani et Gaston Flosse entendus à la DSP sont ressortis libres

justice tahiti
DSP
©La 1 ère
C'est une information Polynésie 1ère : Gaston Flosse et Marcel Tuihani étaient en confrontation à la DSP vendredi 14 octobre dans l’affaire des emplois cabinets de l’Assemblée. Les deux hommes ont été placés en garde à vue avant de ressortir libres peu avant 11h des locaux de la DSP.
Vendredi 14 octobre au matin, Gaston Flosse et le président de l'Assemblée de Polynésie française Martcel Tuihani étaient entendus dans les locaux de la DSP. Les deux hommes ont été placés en garde à vue mais sont ressortis libres de cette audition en fin de matinée. Marcel Tuihani avait déjà été entendu et placé en garde à vue le 30 septembre dernier.

Les enquêteurs de la brigade financière de la direction de la sécurité publique (DSP) cherchent à établir la réalité du travail fourni au bénéfice de l'Assemblée par quatre chargés d'études réputés proches du Tahoeraa Huiraatira, Manolita Ly, Ranitea Amaru, Liza Chan et Fabien Dubois, embauchés au secrétariat de Marcel Tuihani. Les autorités  soupçonnent des détournements de fonds publics. Une enquête a été ouverte en février dernier par le parquet en ce sens. Pour l'heure, aucun juge d'instruction n'a été désigné, il n'y a donc aucune mise en examen.

Pourquoi Marcel Tuihani a t'il embauché des collaborateurs proches de Gaston Flosse et non constitué sa propre équipe ? Ces collaborateurs travaillent-ils réellement pour le compte des élus de l'Assemblée ? C'est certainement pour avoir des réponses à ces questions que les enquêteurs de la DSP ont décidé d'organiser une confrontation entre les deux hommes.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live