polynésie
info locale

Te reo tefana, sonné mais pas K.O

justice faaa
procès Radio Tefana
©Polynésie la 1ère / Shiquita Darrouzes
La radio Te Reo Tefana accuse le coup, après les 100 millions de F d'amende prononcés hier par le tribunal de Papeete. Le Tavini, par le biais de ses avocats, annonce faire appel. En attendant, les huit employés de la radio continuent de travailler normalement.
Quel avenir pour la radio Te reo Tefana, après les 100 millions d’amende de peine prononcée par le tribunal correctionnel, le 10 septembre ?

Les programmes de la radio communale de Faa'a n’ont pas été bouleversés, après le délibéré.

Si les huit employés ont accusé le coup, il n’en est rien le lendemain. "Le gros nuage est passé", nous assurait l’une des animatrices.

Le directeur de radio Tefana, Aldo Raveino, lui, va renforcer les partenariats commerciaux pour "faire rentrer de l’argent dans les caisses de la Radio." "Évidemment, 100 millions [d'amende ndlr], ça fait une onde de choc aujourd'hui, mais pas plus que ça. On reste serein aujourd'hui. Heureusement, la justice nous laisse les moyens de nous défendre et tant que la sentence finale n'est pas tombée, nous continuons de fonctionner normalement."

Un conseil d’administration de Radio Refana aura lieu dans les prochains jours pour décider des nouvelles orientations commerciales.

Sur le terrain judiciaire, le Tavini a normalement prévu de faire appel dès le lendemain des condamnations prononcées. "On comprend que la France n'a peut-être pas très envie d'avoir une radio dite 'dissidente' sur les ondes, voilà ce qui me préoccupe, commente par téléphone Me David Koubbi, un des avocats d'Oscar Temaru. La ministre des Outre-mer avait annoncé que, suite à la plainte d'Oscar Temaru pour crime contre l'humanité suite aux 193 essais nucléaire, la France ne se laisserait pas faire. On voit la manière dont la France ne se laisse pas faire.[...] On est dans un dossier qui me semble monté de toutes pièces."

Me David Koubbi

Publicité