polynésie
info locale

Grand débat national : déception des maires du fenua

politique tahiti
Suivez le grand débat entre Emmanuel Macron et les élus d'outremer
©Emmanuel Dunand / AFP
Le Président de la République a reçu, vendredi 1er février, les maires et parlementaires d’Outre-mer pour échanger avec eux à l’occasion du Grand Débat National. Seuls les maires des territoires du Pacifiques n'ont pas été invités. Ce qui a déçu certain tavana du fenua...
Plus d’une soixantaine de maires sur environ 130 invités avaient accepté de faire le déplacement à leurs frais. Ils venaient  de Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte. Seuls les élus des trois territoires du Pacifique que sont la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna, n'ont pas été invités. L'Etat n'exerce pas de responsabilité économique et sociale dans ces territoires aux statuts particuliers.

Les maires du fenua se disent cependant déçus. A l’image du tavana de Mahina, Teuira Damas, qui estime que le débat national doit s'étendre  à l'ensemble du territoire donc en Polynésie française. De son côté, la député Maina Sage comprend la décision du président de la République de ne pas avoir invité les territoires du Pacifique.
 

Interview


Lors de ce Grand Débat national face aux Outre-mer, le président de la République a promis de soutenir la candidature des yoles martiniquaises au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Ceci, au détriment du 'ori tahiti , également candidat.