Grève dans l'enseignement catholique : préavis de grève levé !

social tahiti
greve école/classe vide
Photo d'illustration ©AFP
Le syndicat O oe to oe rima appelle à la grève dans l’enseignement catholique. Les négociations ont débuté, samedi 15 octobre, et n’ont encore rien donné. Les discussions vont reprendre ce dimanche à partir de 9 heures.

[Mise à jour 16 octobre 2016] Les cours auront bel et bien lieu ce lundi matin dans les établissements privés catholiques de Polynésie. Le préavis de grève déposé cette semaine par le syndicat O oe to oe rima a été levé.  Samedi direction et syndicat s'étaient quittés sans réussir à s'entendre mais au final dimanche un protocole d'accord a été signé à 19h. Les revendications portaient surtout sur les inégalités salariales entre établissements.

Le mouvement pourrait être effectif demain matin dans toutes les écoles de Tahiti, Raiatea, des Marquises et des Tuamotu, si aucun accord n’est trouvé entretemps. Plus de 600 personnes travaillent pour l’enseignement catholique en Polynésie, enseignants et non enseignants. La centrale syndicale dénonce des disparités salariales énormes qui existent selon les établissements.

"Il est temps aujourd'hui de se mettre à table, de s'entendre, de s'écouter, et de trouver des solutions", explique Ronald Terorotua, le président d’honneur d’O oe to oe rima.

terorotua enseignement catho


Ronald Terorotua a bien l’intention de parler de ce problème avec la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud Belkacem lors de sa visite en Polynésie à partir du 20 octobre. C’est la première fois qu’un mouvement social est lancé dans l’enseignement catholique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live