Cuves de Fare Ute : les risques "maîtrisés" selon le Pays

sécurité papeete
cuves fare ute
Les cuves de gaz et de carburant de Fare Ute présentent un risque létal, selon un rapport confidentiel de 2001. ©HIRO TEROROTUA/POLYNESIE LA 1ère
Suite à notre reportage du 6 août concernant les risques des cuves de Fare Ute, le Pays a indiqué par voie de communiqué que les risques étaient "maîtrisés".
Suite à la diffusion de notre reportage le 6 août dernier sur les risques liés aux cuves d'hydrocarbures et de de gaz à Fare Ute, le Pays répond par voie de communiqué : "Les entreprises exploitent des produits dangereux sur des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). A ce titre, elles disposent d’un arrêté d’autorisation d’exploitation qui encadre strictement leur activité ainsi que les quantités des produits utilisés.

En raison de la réglementation du statut d’autonomie de la Polynésie française, ces installations classées pour la protection de l’environnement sont gérées par la direction de l’environnement du Pays.

Cette direction a en charge l’instruction des demandes des installations classées pour la protection de l’environnement. Dans ce cadre, elle s’assure que l’industriel a des moyens d’intervention sur son site en cas de début de sinistre.

Elle contrôle également l’entretien de ces dispositifs de sécurité et l’activité de ces entreprises.

Au regard des risques générés, l’Etat coordonne l’action des moyens engagés lors de la survenue d’un éventuel sinistre sur un site industriel.

L’Etat et le Pays travaillent régulièrement et en étroite collaboration pour prendre en compte tous les risques et organiser des exercices de grande ampleur sur les sites industriels tous les ans.

A ce jour, pour ce qui concerne le port de Papeete, comme pour tout site industriel, les installations font l’objet d’un suivi et de procédures de sécurité, de façon à maîtriser les risques industriels."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live