Arutua : un voilier s'échoue à côté du navire de pêche

environnement polynésie française
Echouage d'un voilier à Arutua, dans la nuit du 12 au 13 mars. ©Pikui Tuteina
Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 mars, un voilier s'est échoué sur le récif d'Arutua aux Tuamotu, à 500 mètres du navire de pêche chinois, qui s'y trouve depuis 2020.

Alors que le navire de pêche chinois n'a toujours pas été retiré du récif - il aurait dû l'être en fin d'année dernière déjà - un voilier est venu s'échouer cette nuit, 500 mètres plus loin, au lieu dit Tuaiva.

navire Arutua
©Polynésie la 1ère


Des élus de la commune d'Arutua et Pikui, un habitant, ont porté assistance aux cinq occupants du bateau, en provenance d'Israël. Une passagère légèrement blessée a été transportée à l'infirmerie. Les étrangers sont actuellement logés dans une pension de famille, en attendant de pouvoir reprendre le cap vers Fakarava. 

Lieu de l'échouage dit "Tuaiva" ©Pikui Tuteina


Le capitaine du voilier espère repartir très prochainement et extirper son navire du récif au plus vite, avant que la houle ne le détériore. Pour l'instant, la mer est plutôt calme, témoigne Pikui.

Les cinq passagers à bord ont été secourus ©Pikui Tuteina


Cet événement malencontreux porte à trois le nombre de navires actuellement échoués sur ce récif des Tuamotu. Le lieu n'est pourtant pas réputé pour être dangereux, a indiqué Pikui, qui met davantage l'accent sur une méconnaissance de la part des équipages, ou la fatigue. Peut-être également, un manque de balisage...