Hausse de 5 à 10 cfp sur le prix du carburant

transports polynésie française
4e hausse du prix du carburant depuis 2021. ©Polynésie la 1ère
Le prix du carburant augmente à partir du mardi 1er février 2022. Plus de 5 Fcfp pour les particuliers et plus de 10 Fcfp pour les professionnels. Un nouveau coup dur pour le portefeuille des Polynésiens.

Cette nouvelle hausse du prix du carburant est la première de l'année. Si en 2020, la carburant a baissé quatre fois dans l'année, en 2021, l'essence a déjà vu son prix augmenter à trois reprises.

Depuis ce mardi, le carburant augmente donc de 5 Fcfp pour les particuliers. Le prix à la pompe passe à 146 Fcfp pour le sans plomb et 148 Fcfp pour le gazole. Une hausse qui va encore toucher le portefeuille des Polynésiens. 

Linda Taero est chauffeur dans le secteur du sanitaire. Par jour, elle fait entre trois à quatre trajets pour transporter des patients. Autant de route à faire qui coûte en carburant et donc de l'argent. L'augmentation de 5 Fcfp/l est un nouveau coup dur. 

Normalement, par semaine, elle fait trois pleins, désormais elle devra en faire quatre. "Avec la hausse du carburant, ça ne va plus être à 15 000 Fcfp par semaine mais 20 000 alors multiplié par 4 ça va revenir cher". À la fin du mois, c'est en effet 80 000 Fcfp à débourser rien qu'en carburant. 

Cette mesure s'explique par la hausse du cours pétrolier à l'échelle mondiale, due à la crise sanitaire et tout ce qu'elle a engendré. Mais, quoiqu'il en soit, c'est le portefeuille des Polynésiens qui en pâtit. Si certains consommateurs sont plutôt résiliants, d'autres s'agacent de ces augmentations. "Ils ont tout monté : essence, matériel de travail... On essaie de travaille pour s'en sentir mais si c'est comme ça on travaille juste pour payer nos taxes", confie ce travailleur, quelque peu énervé. "C'est un peu excessif par rapport à la situation que nous vivons, intervient un autre consommateur, Ça va faire mal au porte-monnaie des familles". 

Regardez le reportage de Suliane Favennec et Hiro Terorotua :

©polynesie

Il faut dire que l'augmentation du carburant n'est pas la seule hausse depuis le début de l'année. Le prix des matériaux de construction et des produits de première nécessité accusent déjà de fortes hausses depuis le 1er janvier 2022. Sans compter, la hausse de la TVA dès le 1er avril prochain...