"Flurona" : lorsque la grippe se mêle au coronavirus...

coronavirus polynésie française
61d643815d4d8_2022-01-05-terorotua-0501-epidemie-de-grippe-frame-13333.jpg
Le flurona, mélange de la grippe et du coronavirus ©Polynésie la 1ère
Lorsqu'un patient est atteint en même temps de la grippe et du coronavirus, l'infection est appelée flurona. Aucun cas n'a encore été détecté en Polynésie française, mais restez vigilants car l'infection peut être redoutable.

Retenez bien ce nouveau méchant mot : le flurona. Il s'agit d'une double infection de grippe mêlée au coronavirus. 

Prudence et vaccination

Aucun cas n'a encore été détecté en Polynésie française. Mais soyez vigilants car cette double maladie, qui touche principalement des non-vaccinés, est redoutable.

Quoiqu’il en soit, la grippe a fait son apparition à Tahiti en décembre 2021. En général, il y a deux épisodes d'épidémie saisonnière en Polynésie : un vers décembre-janvier et l'autre vers août.

Un vaccin, gratuit pour les personnes de plus de 60 ans, les femmes enceintes et les personnes en longue maladie, existe pour s'en protéger. Il faut le refaire tous les ans, parce que le virus de la grippe mute.

Virus mutants

Virus mutant, rappels annuels... La grippe ressemble fort au coronavirus et tue aussi les sujets à risque. Les deux provoquent les mêmes symptômes, font les mêmes dégâts, mais restent différents.

Si Omicron s’est diffusé très vite dans la population, le virus de la grippe se propage aussi très facilement. Mais la vaccination est bien mieux acceptée. Une campagne est d'ailleurs en cours.

En Polynésie, la grippe n’a pas tué en 2020, mais avait fait huit morts en 2019. 150 cas sont confirmés à l'hôpital, sans compter ceux qui sont en cours d'investigation chez les médecins libéraux.

Regardez le reportage de Brigitte Olivier et Hiro Terorotua : 

©polynesie