Les auto-écoles risquent d'augmenter leurs tarifs à cause du coût de l'essence

automobile polynésie française
Avec l'augmentation de l'essence, les tarifs vont augmenter dans les auto-écoles. ©Polynésie la 1ère
Depuis le 1er juillet 2022, le litre d'essence et de gazole vaut 35 cfp plus cher. Si les auto-écoles n'ont pas encore répercuté cette hausse, les forfaits permis risquent d'augmenter dans les mois à venir...

En Polynésie, un forfait code + 20 heures de conduite avoisine les 120 000 cfp. Une somme déjà élevée pour les jeunes apprentis et les familles, qui risque encore d'augmenter avec la hausse du prix du carburant...

"Beaucoup plus de 10% d'augmentation. Plutôt 25 % !" souligne Gérald Chauney, président du syndicat des auto-écoles de Polynésie française. Depuis le 1er juillet, Gérald débourse 3 000 cfp supplémentaire dans le plein d'une voiture de service -9 000 au lieu de 6 000- sachant qu'il en possède trois. 

D'autant que "ce n'est pas la seule augmentation, poursuit-il. Les voitures augmentent, l'entretien des voitures augmentent", mais aussi le gaz, l'électricité et de nombreux autres produits du quotidien...

Si les auto-écoles n'ont pas encore répercuté ces hausses sur leurs tarifs, "on ne va pas avoir le choix. On a envoyé un courrier au ministère pour trouver des solutions, on attend la réponse. Si des solutions sont trouvées, tant mieux. Cela va calmer les hausses. Sinon, cela risque de piquer pour la jeunesse polynésienne qui veut accéder au permis" regrette Gérald Chauney. Les hausses varieront en fonction des auto-écoles et de leurs charges. 

Cette année, 263 personnes bénéficient de l'aide au permis de conduire. Un dispositif bienvenu en ces temps de crise...