Taporo VII à quai à Papeete, pénurie aux Raromatai

consommation polynésie française
Le Taporo VII à quai.
Le Taporo VII à quai. ©Gilles Tautu
Victime d'une avarie, le Taporo VII n'a pas pu faire sa tournée aux Iles sous le vent et ravitailler les habitants. Conséquence, la pénurie a débuté dans l'archipel.

" On voit déjà des produits qui ne sont plus dans les magasins, comme les œufs, le lait, les crèmes, les légumes ", raconte Rainui Bésineau. Dans les restaurants " des plats sont sortis du menu parce qu'ils n'ont plus ce qu'il faut pour fournir les clients " poursuit le président du Comité du Tourisme de Bora Bora.

Rainui Bésineau indique également que " plusieurs opérateurs ont été obligés d'annuler les tours de l'île, ce matin, faute de carburant ". Pour pallier la pénurie de carburant, des tours groupés sont réalisés.

À Tahiti, le déchargement du Taporo VII a débuté, la gérante d'un magasin d'alimentation pense à sa marchandise coincée à Tahiti, ce qui l'inquiète surtout c'est de savoir quand le " stock va arriver et dans quel état surtout il va arriver ". L'eau ayant pénétrée dans les cales du Taporo VII, la commerçante s'attend à " des produits secs mouillés  " et à des produits frais " presque périmés ". Le tout est de savoir, si les produits seront en état pour la vente quand ils arriveront à Bora Bora. En attendant, la commerçante ne peut que constater les rayons vides de son magasin. 

Dans une des stations de service de l'île, il n'y a plus ni carburants, ni bouteilles de gaz. Le gérant doit expliquer aux clients mécontents les raisons de cette situation.

Quand il n'y a pas le bateau, il n'y a pas d'essence, il n'y a pas de gaz.

Un gérant de station service résigné

C'est l'impuissance qui règne sur la Perle du Pacifique, comme dans les autres îles de l'archipel des Iles sous le vent. À Raiatea, la population manque principalement de viandes, de poissons et de volailles. Ce manque de marchandises s'explique aussi par la crainte  de certains habitants de voir une pénurie s'installer, ils ont donc fait des achats en prévision.

Demain, mercredi 9 mars, le Pays va affréter le Tahiti Nui 8 pour approvisionner les Iles sous le vent en carburant, a indiqué René Temeharo. " Concernant le gasoil, devront impérativement embarquer 150 000 litres pour Bora Bora, 18 000 pour Raiatea, 106 000 pour Tahaa, Huahine 36 000 et Maupiti 46 000 litres " a déclaré le ministre des Grands Travaux, sur l'antenne radio de Polynésie la Première. Les prévisions ont été déterminées en fonction des demandes envoyées au ministère par chaque île.