Prolongement des mesures de restrictions : déception des professionnels

coronavirus tahiti
bar / discothèque
©Polynésie la 1ère

Le président du Pays et du Haut-commissaire ont annoncé, ce jeudi 14 janvier, le prolongement des mesures de restrictions encore pour un mois. Rien de surprenant pour les restaurateurs et les gérants de boîtes de nuit même s'ils se disent déçus.

Ce jeudi matin, le Haut-commissaire et le président du Pays ont tenu une conférence de presse commune pour annoncer le prolongement des mesures de restrictions jusqu'au 15 février. Des mesures qui impliquent notamment le maintien du couvre-feu de 21h à 4h du matin sur Tahiti et Moorea.

Maxime Antoine Michard est le président du syndicat des restaurateurs. Alors que le syndicat avait demandé un assouplissement du couvre-feu à 22h, son président se dit déçu par ce prolongement. "On ne comprend pas dans quelles mesures ça viendrait remettre en question tous les efforts et tous les résultats qui ont été obtenus. On demande, nous, simplement une heure de plus. Aujourd'hui, on s'aperçoit que, contrairement à ce qui est annoncé, il n'y a pas de souplesse particulière". 

Interview

 

Taurama Bourdeau est, lui, manager du Ute Ute. Les boîtes de nuit font partie des secteurs frappés de plein fouet dès le début de l’épidémie. Avec le prolongement des mesures de restrictions, elles resteront fermées au moins jusqu'au 15 février. "Ce qu'on souhaite proposer au gouvernement et aux autorités, c'est de travailler avec eux (...) On est en train de pourrir la jeunesse polynésienne, il y a beaucoup de fêtes illégales (...) Je suis convaincu qu'en accueillant cette jeunesse, on pourra mieux les contrôler et les tracer", affirme le manager.

Interview

 

A l'instar des discothèques, les salles de sport restent fermées de même que les rassemblements populaires sont interdits. Quant au salon du tourisme, qui devait se tenir début février, il ne pourra pas se  tenir au parc Mamao. Il s'agira sans doute d'un salon virtuel. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live