Surf aux JO 2024 : "On est vraiment très très heureux"

surf tahiti
Lionel Teihotu, organisateur de la Taapuna Master
Lionel Teihotu, organisateur de la Taapuna Master ©Polynésie 1ère
Le président de la fédération tahitienne de surf ne cache son bonheur. Ce mardi 8 décembre, Lionel Teihotu a réagi suite à la validation par le CIO du surf dans le programme sport des Jeux Olympiques de Paris 2024.
C'est une bonne nouvelle pour le surf en Polynésie française. Comme annoncé via un communiqué par la Présidence, lundi 7 décembre, la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a validé définitivement l’intégration du surf dans le programme sport des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Cette validation définitive entérine le choix de la tenue des épreuves de surf olympique en Polynésie française qui devient officiellement une collectivité hôte des Jeux de Paris 2024. Ainsi le site de Teahupo’o devient site hôte officiel des Jeux de Paris 2024.

La fédération tahitienne de surf attendait avec impatience cette décision. "On est vraiment très très heureux et fiers de pouvoir y participer", explique Lionel Teihotu, le président de la FTS. "On sait très bien que nos athlètes polynésiens auront la chance d'intégrer l'équipe de France". 
 

Interview


Par ailleurs, le stage du Collectif France féminin à Tahiti s'est achevé voici quelques jours. Quatre surfeuses ont été évaluées en vue de la sélection pour les championnats du monde ISA de mai prochain, qualificatifs pour les Jeux Olympiques 2021. Parmi elles, la jeune championne Vahine Fierro, grand espoir féminin du surf polynésien. Les filles selectionnées seront désignées en mai à l'issue d'un deuxième stage.

Jérémy Florès et Michel Bourez, qualifiés pour les JO de 2021 à Tokyo, seront également au Salvador en mai.