Braquage du Super U : les deux cerveaux de la bande condamnés, le troisième accusé acquitté

justice
Cour d'assises de La Réunion
Cour d'assises de La Réunion ©Imaz Press
Jugés depuis lundi aux assises pour trois braquages dont celui du Super U de Saint-Paul en juillet et août 2017, deux des trois accusés ont été condamnés ce vendredi. Anthony Robert écope de 20 ans de réclusion criminelle et Ludovic Fontaine de 12 ans. Charles André Latchimy Péroumal est acquitté.

Toute cette semaine, la cour d'assises a examiné l'affaire du braquage sanglant du Super U de Saint-Paul, qui s'est déroulé le 3 août 2017. Dans le box, trois hommes jugés pour tentative de vol avec arme, mais aussi pour un autre braquage commis le 18 juillet au préjudice de la station Total de la route des Tamarins, ainsi qu'un violent home-jacking perpétré le 9 juillet à Saint-Leu.

Depuis le début du procès, les accusés se sont rejetés la responsabilité des faits.

Deux condamnés et un acquitté

Après 4 jours de procès, le verdict est tombé ce vendredi 12 novembre, en fin de journée. Les deux hommes considérés comme les cerveaux de la bande ont été condamnés, tandis que le troisième accusé a été acquitté. 

Anthony Robert est reconnu coupable de tentative de meurtre sur le vigile du Super U, vol avec arme et séquestration. Il écope d'une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Ludovic Fontaine est aussi reconnu coupable, en récidive. Il est condamné à une peine de 12 ans. Les deux condamnés ont 10 jours pour faire appel.

Charles-André Latchimy Péroumal est acquitté pour Saint-Paul et pour Saint-Leu. Il est remis en liberté.

Le verdict a été très mal accueilli par les membres des familles des deux condamnés, qui ont manifesté leur colère à l'intérieur de la salle d'audience. Ils ont dû être évacués par la police.

Braquage Super U : les deux cerveaux restent en prison ©Réunion la 1ère

30 et 12 ans de réclusion requis

La procureure de la République avait requis 30 ans de réclusion criminelle contre Anthony Robert et Ludovic Fontaine, présentés comme les deux cerveaux de la bande.

Anthony Robert, qui a ouvert le feu sur le vigile lors du braquage du Super U, n'a exprimé aucun regret lors de ce procès. A 28 ans, son casier judiciaire mentionne 27 condamnations dont 19 pour vols aggravés. La procureure avait également requis 30 ans contre Ludovic Fontaine, qui a ouvert le feu à la Station Total. A 33 ans, son casier judiciaire mentionne 12 condamnations dont 7 pour vols aggravés.

Le troisième membre du groupe, Charles-André Latchimy Péroumal, 47 ans, a "seulement" trois mentions à son casier. La procureure avait requis contre lui 12 ans. Il aurait joué le rôle du guetteur.