réunion
info locale

Disparition de Mathieu Caizergues : les recherches continuent

disparition
Vue du Maido 02
©Philippe Hoareau
Nouvelle journée de recherches pour Mathieu Caizergues dimanche 19 août. Le jeune gendarme disparu en 2017 n’a jamais été retrouvé. Un appel aux dons est lancé pour que des mannequins équipés de balises GPS soient utilisés.
 
Disparu le 23 juin 2017, alors qu’il effectuait une randonnée à Mafate, Mathieu Caizergues est toujours recherché par ses proches. Un an après sa disparition, le Parquet de Saint-Denis l’a déclaré officiellement décédé, le 22 juin dernier. Une enquête au pénale a pu être ouverte. Elle a ainsi permis la mise en examen pour non-assistance des deux compagnons de randonnée du jeune gendarme.
 

Reprise des recherches dans les remparts du Maïdo


Dimanche dernier, 12 août, trois traileurs bien connus de l’île ont répondus à l’appel de la mère de Mathieu, Delphine Caizergues, pour reprendre les recherches. Ils sont donc descendus en contre-bas de la falaise au niveau de la table d’orientation du Maïdo, par le sentier du Ti Col ralliant Roche Plate. La zone est en effet très difficile d’accès et n’offre pas de visibilité lors d’un survol en hélicoptère, de l’avis des sportifs.

L’appel de Delphine Caizergues, lancé sur Facebook, s’adresse également aux habitants de Roche Plate et aux randonneurs connaissant bien les sentiers du cirque. Il se base sur des observations formulées par Michel Bourgeois, un radiesthésiste de La Possession, consulté dans les cas de disparition.  

Une nouvelle journée de recherche doit avoir lieu ce dimanche 19 août, toujours effectuée par les traileurs. Rendez-vous a ainsi été donné à 8h au Ti Col du Maïdo. Armés de sabres, ils exploreront un peu plus encore la végétation dense dans cette zone.
  

Mannequins et balises GPS


D’ores et déjà ils font savoir que d’autres recherches suivront dans les prochaines semaines. Des recherches plus poussées, durant lesquelles des mannequins équipés de balises GPS pourraient être utilisés. Il s’agira ainsi de simuler la chute qu’aurai pu faire Mathieu. Les autorités avaient reproduis de tels faits mais au moyens de sacs marins lestés, qui selon les proches ne réagissent pas de la même façon.

Ils lancent donc un appel aux dons, notamment pour que des mannequins leur soient donnés. Ces objets spécifiques sont en effet difficiles à se procurer.
Publicité