Grand Raid J-6 : deux fois vainqueur de la Diagonale des Fous, Benoît Girondel revient pour "une course contre lui-même"

trail
Deux fois vainqueur de la Diagonale des Fous, Benoît Girondel revient pour "une course contre lui-même".
Deux fois vainqueur de la Diagonale des Fous, Benoît Girondel revient pour "une course contre lui-même". ©Imaz Press
A J-6 du Grand Raid, Réunion La 1ère met en lèr les coureurs qui seront sur le départ de ces courses mythiques. Deux fois vainqueur de la Diagonale des Fous (2017, 2018) et après un abandon en 2019, Benoît Girondel revient cette année, entraîné et déterminé, pour "une course contre lui-même".

Entre Benoît Girondel et le Grand Raid, l’histoire est loin d’être terminée. Après s’être imposé comme une surprise en 2017 sur la ligne d’arrivée, Benoît Girondel avait confirmé l’essai en la franchissant une seconde fois, main dans la main avec François d’Haene, en 2018. Contraint à l’abandon sur blessure en 2019, l’Isérois revient plus en forme que jamais.

"L’an dernier, j’ai pu faire un ultra, la course TDS, dans les Pyrénées vers Font-Romeu, un 160km, explique Benoît Girondel. J’en avais fait aussi un peu en début de saison, donc il y a peut-être eu six mois où je n’ai pas fait grand-chose. Au final, couper un peu, c’était pas mal pour refaire le plein au niveau mental".

Regardez le reportage de La 1ère :

©reunion

 

"Je serre les dents jusqu’à Cilaos"

Ce champion est un amoureux des sentiers réunionnais et totalement addict à la Diagonale des Fous. Ces victoires en 2017 et 2018 lui ont donné des repères, cette année il sait où il va.

"A partir de Cilaos, c’est là que je me sens le mieux, explique Benoît Girondel. Je vais serrer les dents jusqu’à Cilaos et après, si tout va bien et qu’il n’y a pas de bobo, je commencerais à vraiment faire ma course. Cette année, ça va un peu changer, car on ne fait pas le Maïdo donc ça va faire un course différente. Mais sur 24h, c’est surtout une course contre soi-même".

Deux fois vainqueur de la Diagonale des Fous, Benoît Girondel revient pour "une course contre lui-même".
Deux fois vainqueur de la Diagonale des Fous, Benoît Girondel revient pour "une course contre lui-même". ©Imaz Press

 

Du cyclisme au trail

Originaire de la Drôme, Benoît Girondel a commencé son parcours sportif en tant que cycliste sur route de haut niveau. En 2011, il décide de se mettre à la course avant de se spécialiser dans les montagnes et l’Ultra-trail. Depuis ses débuts dans la discipline, cet agent de la SNCF avait remporté l’Endurance Trail des Templiers, en 2014 et 2016, sur un parcours de 100 km.

Francois D'Haene et Benoît Girondel arrivent main dans la main
Francois D'Haene et Benoît Girondel arrivent main dans la main ©Ronan Lechat

 

Son palmarès

En 2017, Benoît Girondel écrit la plus belle ligne de son jeune palmarès. Il remporte pour la première fois le Grand Raid en s’imposant devant Antoine Guillon et Guillaume Beauxis. Pourtant, au départ de la Diagonale des fous à Saint-Pierre, l’Isérois n’était pas le favori de la course. En s’imposant, le traileur a tenu tête à des adversaires de taille, des sentiers compliqués et des conditions météorologiques difficiles. Après trois participations au Grand Raid, le coureur de la team Asics Trail réussit l’exploit et remporte "la course de ses rêves".

En 2018, la photo est rare et belle. François D’Haene et Benoît Girondel, main dans la main, remportent ensemble la Diagonale des Fous. Une victoire que les deux hommes ont décidé de partager. Acclamées par la foule, ils sont entrés ensemble dans le stade de La Redoute.

Benoît Girondel vainqueur ex aequo du Grand Raid 2018
Benoît Girondel ©Sonia Bardinot

 

2019, l’abandon et la déception

Vainqueur du Grand Raid en 2017 et 2018, Benoît Girondel vise le triplé l’année suivante. Mais 2019 sera le Grand Raid de la déception pour Benoît Girondel qui fait partie des coureurs égarés de la nuit du départ.

Un problème de balisage a induit en erreur plusieurs coureurs. A une intersection située 3 km avant le poste de Notre-Dame-de-la-Paix, les raideurs ont pris à droite au lieu de poursuivre à gauche, s’éloignant du tracé de la Diagonale. Ils ont alors emprunté le parcours du Zembrocal Trail.

Le temps de se rendre compte de leur erreur et de faire demi-tour, tous ont perdu de précieuses minutes. Benoît Girondel se présentera, comme les autres raideurs égarés, bien plus tard que prévu au poste de Notre-Dame-de-la-Paix, où il annonce son abandon. Il expliquera ensuite que c’est un abandon sur blessure. La hanche droite douloureuse à la sortie de l’avion, Benoît Girondel avait eu recours à plusieurs séances de kinésithérapie et d’ostéopathie. De l’asthme en début de course était venu compliquer la tâche.

Benoît Girondel
Concentration maximale pour Benoît Girondel à quelques minutes du départ à Ravine Blanche ©Géraldine Blandin (Réunion la 1ère)

 

"Pardon"

Désolé de n’avoir "pu être à la hauteur ", écrit-il le lendemain sur sa page Facebook. Benoit Girondel se dit "anéanti" et demande pardon aux amis réunionnais. La déception est forte pour ce "Fou" de la Diagonale. Après cet abandon et l’annulation du Grand Raid l’an dernier, nul doute que son envie de prendre sa revanche sera tout aussi forte cette année.

Les yeux de nos consultants

Durant ce Grand Raid 2021, Réunion La 1ère va lancer une WebTV disponible sur notre site internet, du jeudi 21 octobre à 19h, au vendredi 22 octobre à 20h. Nos consultants sur la WebTV nous donnent d'ores et déjà leurs regards sur les coureurs.

L'œil de TiDash : "Benoît Girondel est le seul que François D’Haene n’a pas réussi à lâcher. Cela en dit long, très très long. Et son temps 23h18 donne des frissons !!!"

L'œil de d'Amyas : "Benoît Girondel, le métronome bis, c'est une valeur étalon de ce Grand Raid ! A voir sa capacité d'enchaînement avec une grosse TDS conclue à une belle seconde place. Dans tous les cas, il connaît parfaitement l'île, le parcours, sa technicité, son climat...et sera sûrement pas loin du podium si tout se passe bien ! Il a déjà établi un temps impressionnant sur l'ancien parcours ! A voir s’il peut se rapprocher des 22h15 de course sur ce nouveau parcours !"