La famille de la randonneuse disparue demande de l’aide pour les recherches à La Réunion

disparition
Brigitte Ligney, 63 ans, est portée disparue depuis le 26 Juillet.
Brigitte Ligney, 63 ans, est portée disparue depuis le 26 Juillet. ©DR
La famille de Brigitte Ligney poursuit les recherches et demande de l’aide via les réseaux sociaux. Originaire du Doubs, la randonneuse est portée disparue dans la région du volcan depuis le 26 juillet dernier.

Les recherches continuent dans la région du volcan pour tenter de retrouver la trace de Brigitte Ligney, 63 ans. Originaire du Doubs, la randonneuse est portée disparue depuis le 26 Juillet dernier. Après plusieurs jours de mobilisation, les gendarmes ont interrompu leurs recherches, mais la famille de la randonneuse les poursuit.

Un 4x4 pour accéder au Piton de Bert

Le mari et les enfants de Brigitte Ligney continuent d’arpenter la zone avec l’aide de traileurs péi expériementés. Les gendarmes maintiennent toujours leur appel à témoin. 

Ce mardi, la famille lance un appel à l’aide. Elle aurait besoin d'un 4x4 spécifique, avec des suspensions hautes, pour lui permettre d'accéder au sentier du parking foc-foc jusqu'au Piton de Bert. Elle devrait obtenir l’autorisation pour ouvrir la barrière et accéder à cette zone, demain, mercredi.

Disparue depuis huit jours

Lundi 26 juillet, la randonneuse était partie de Saint-Philippe avec son époux. Ce couple de randonneurs chevronnés voulait faire la boucle du GR R2 au départ de Basse Vallée, sentier Jacques Payet.

Sur les sentiers, elle Brigitte Ligney de l’avance sur son mari, et disparait dans le brouillard au niveau du Piton Bert. Son mari appelle alors les gendarmes. Les mauvaises conditions météo de la semaine dernière ont perturbé les premiers jours de recherche.

Plusieurs secteurs déjà quadrillés

Les trois fils de Brigitte Ligney sont arrivés vendredi dernier à La Réunion pour participer aux recherches, jusque-là infructueuses.

Les secteurs quadrillés durant les recherches sont le sentier Jacques Payet, celui de Basse Vallée, du Tremblet et le secteur entier du plateau en végétation basse aux alentours du Piton Bert.

Des barres de céréales et une couverture de survie

La randonneuse portait un tee-shirt à manches courtes de couleur jaune de marque CRAFT, une veste à capuche grise, un bermuda de couleur marron/orange, des chaussures de randonnée de couleur turquoise et de marque Millet et un sac à dos jaune. Elle disposait alors de quatre barres de céréales, d’eau et d’une couverture de survie. Les emballages de ses barres de céréales sont recherchés dans les sentiers.

Brigitte Ligney est maire de La Chenalotte, commune située dans le Doubs, à proximité de la frontière suisse. C’est la première fois qu’elle venait à La Réunion.