Saint-Denis lance Vélocéan, son réseau de vélos électriques en libre-service pour la location courte-durée

environnement
Saint-Denis lance son réseau de vélos électriques en libre-service pour la location courte-durée
©Willy Fontaine
Après le Sud et l’Ouest, c’est au tour du Nord d’inaugurer son réseau de vélib. Quatre premières stations ont été ouvertes ce vendredi. Avec Vélocéan, 40 vélos à assistance électriques sont à disposition des Dionysiens pour la location courte durée. Un dispositif dans la continuité du plan vélo.

Que vous soyez au Jardin de l’Etat, à l’angle des rues de Paris et Pasteur, sur le Barachois ou place Paul Vergès, il vous sera désormais possible de louer un vélo électrique en courte durée… et de le ramener sur l’une de ces quatre bornes. Quarante vélos sont mis à disposition des usagers de bicyclette dans le même principe que le dispositif Vélib’ de Paris.

Pour accéder à ce service, l’usager pourra choisir la formule avec ou sans abonnement. Sans abonnement le tarif est de 1 euro au déblocage puis de 0,05 euros la minute. Avec abonnement, qui sera de 15euros par mois (ou 10 euros par mois pour un an), les quinze premières minutes seront gratuites puis le tarif de 0,05 euros par minute sera appliqué.

Des parcours vélos continus

Après l’engouement suscité dans le Sud et l'Ouest c’est donc au Nord de l'île que se déploie ce système de location en libre-service. Un dispositif qui s’inscrit dans un projet bien plus large de la municipalité : celui de développer l’usage du vélo sur l’ensemble du chef-lieu, avec le Plan vélo. En augmentant notamment le nombre de pistes cyclables.

"Jusqu’à présent à St Denis on avait des petits bouts de pistes", explique la maire de St Denis Ericka Bareigts "mais vous arriviez au bout de la piste sans avoir de continuité de parcours. Avec les associations et des Dionysiens et Dionysiennes bénévoles, on a fait des boucles de parcours."

Saint-Denis lance Vélocéan, son réseau de vélos électriques en libre-service pour la location courte-durée
©Willy Fontaine

"Je voudrais voir de plus en plus de familles déposer leurs enfants à l’école à vélo."

Ericka Bareigts, maire de St Denis

 

La maire de la ville a aussi présenté le Wello, "une innovation dionysienne", créée par un chantier d’insertion de Sainte-Clotilde. Il s’agit de véhicules solaires connectés, qui équipent des entreprises et collectivité à la Réunion et en métropole.

Le plan vélo, lancé l’an dernier par la maire de Saint-Denis, vise à étendre l’offre cyclable déjà existante. 80 000 véhicules circulent tous les jours dans le chef-lieu, dont 50 000 en provenance de l’Est et 32 000 de l’Ouest.