L'algoculture: Une source de diversification économique pour Saint-Pierre et Miquelon ?

mer
algues marines saint-pierre miquelon
©SPM la 1ère
Les algues se retrouvent en abondance dans les eaux et sur les rivages de l'archipel. Selon les scientifiques, elles pourraient être tout à fait exploitées pour une future commercialisation. Reste à savoir comment développer cette manne.

La semaine de l'emploi maritime se poursuit dans l'archipel. Pour la sixième édition de cet évènement national et la deuxième au niveau local, plusieurs échanges ont lieu notamment sur les cultures d'algues à Saint-Pierre et Miquelon.

À lire aussi : Les professionnels de la mer à la rencontre des collégiens et lycéens de Saint-Pierre et Miquelon

A ce sujet, une première conférence a eu lieu le 21 mars dernier à Saint-pierre et le 22 mars à  Miquelon. Le thème de ces conférences : l'algoculture. Cela pourrait être une richesse car les algues sont abondantes dans nos eaux. 

Parmi le public, Laurent Lucas. Il avait déjà tenté de se lancer dans l'aventure pour la première fois l'an dernier. La présence des experts dans ce domaine lui permet d'en apprendre plus sur ces algues et notamment sur la saccharina. De la famille des Laminariaceae, elle est très présente autour de l'archipel. Il a ainsi pu en apprendre plus sur ce végétal aquatique.

Il serait intéressant de les exploiter. Après, c'est de savoir comment les exploiter soit en plongée ou soit avec une drague. Bien sûr il faut qu'il y ait des études pour connaître le potentiel.

Laurent Lucas

 

 

Le public a également pu déguster quelques préparations à base d'algues. Pour Isabelle Ozon, c'était une première.

J'avais une petite appréhension au départ mais en fait c'est très bon car c'est assaisonné avec d'autres condiments donc c'est très bon.

Isabelle Ozon

 

 

Retour sur cette dégustation avec Flavie Bry, Marie Paturel et Aldric Lahiton.

©saintpierreetmiquelon

 

 

Cette semaine de l'emploi maritime était organisée par pôle emploi. La plateforme de recherches locale PIIRES fait aussi partie des partenaires.

À lire aussi : Une formation sport santé pour la première fois à Saint-Pierre et Miquelon

Après quatre jours de conférences et de rencontres, le vice-président mer à l'Université de Bretagne Occidentale, Yves-Marie Paulet dresse le bilan de ces rendez-vous qui s'inscrivaient dans le cadre de la semaine de l'emploi maritime.

Il répond à Aldric Lahiton.

©saintpierreetmiquelon

 

 

Et depuis le 15 mars dernier, plusieurs ministères français dont celui de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont lancé ensemble un appel à projet intitulé « Plan Innovation Outre-mer ».

L'idée est de promouvoir des solutions permettant de répondre aux défis spécifiques des territoires ultramarins.

À lire aussi : Les algues, une manne économique pour Saint-Pierre et Miquelon ?

 

Après avoir été lauréat en 2021 de la première étape de ce "Plan innovation Outre-mer", la PIIRESS déposera son dossier pour cet appel en septembre prochain.

Aldric Lahiton s'est entretenu avec le vice-président mer à l'Université de Bretagne Occidentale sur ses ambitions sur ce projet.

©saintpierreetmiquelon