Un appel à projets pour favoriser les démarches écoresponsables à Saint-Pierre et Miquelon

écologie
grand colombier
©SPM la 1ère

L'office français de la biodiversité (OFB) a lancé le 15 mars un appel à projets à destination de Saint-Pierre et Miquelon, des Antilles françaises et de la Guyane. Objectif : valoriser les initiatives économiques qui mettent en avant la biodiversité dans ces outre-mer.

L'office français de la biodiversité souhaite accompagner des projets économiques, en lien avec la biodiversité dans les outre-mer du bassin Atlantique. Cet établissement public dédié à la protection et à la restauration des écosystèmes a lancé il y a quelques jours un appel à projet, Biodiv'éco, à destination des créateurs de Saint-Pierre et Miquelon, des Antilles et de la Guyane.

À lire aussi > Biodiversité de Saint-Pierre et Miquelon : le projet d'études d'Axel Hacala lauréat d'un concours national

Ce concours doit permettre de mettre en lumière "au moins dix initiatives", selon Jean Benoît, chef de projet au bureau de l'OFB, en Guyane. L'idée est de les accompagner "dans leur phase de pré-amorçage et d’amorçage" et de développer localement certaines filières économiques liées à la biodiversité. Les lauréats peuvent aussi gagner entre 5 000 et 50 000 euros. Les candidatures se font en ligne jusqu'au 2 mai 2021, 20 h, via une plateforme dédiée. Les noms des gagnants seront connus dans la semaine du 12 juillet. 

Un appel à projets inédit

 

C'est la première année que l'office français de la biodiversité propose une opération de ce type. "On souhaite accompagner des créateurs d'entreprises, des entreprises, des associations qui porteraient un projet de développement économique", explique Jean Benoît. "On s'intéresse aussi aux collectivités territoriales, dont le 'business model' est basé sur la biodiversité."

À lire aussi > La plateforme de recherche scientifique très attendue à Saint-Pierre et Miquelon

L'écotourisme, l'agriculture ou encore l'agro-écologie... Tous ces domaines peuvent intéresser l'organisme public. Avec ce nouvel appel d'offre, l'office français de la biodiversité souhaite avant tout valoriser économiquement la biodiversité. Dans cette optique, plusieurs acteurs du monde économique feront partie du jury de sélection. Des institutions actives dans le champ de l’environnement compléteront le panel de juges, chargés de choisir les projets lauréats.

Retrouvez l'entretien mené par Frédéric Dotte avec Jean Benoît, chef de projet au bureau de l'OFB en Guyane : 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live