Covid-19/ Baisse globale des indicateurs : 200 nouveaux cas et 10 décès répertoriés, en semaine 40

coronavirus
Point presse du 13/10/2021
©Claudia Ledezert
Poursuivons nos efforts pour faire barrage à la Covid. La Guadeloupe est sur la bonne voie, puisque les indicateurs sont en baisse. Il y a quand même eu 200 nouveaux cas et 10 décès en milieu hospitalier, durant la semaine du 4 au 10 octobre 2021. Les activités sportives pourront reprendre demain.

Les plans des autorités sanitaires et préfectorales sont en bonne voie de réalisation. L'épidémie de Covid-19 recule toujours. Le déconfinement pourra se poursuivre, selon le calendrier annoncé il y a trois semaines.
Que faut-il retenir du point presse Covid de ce mercredi 13 octobre ?
Aux côtés du préfet de région, Alexandre Rochatte, dans la petite salle du Palais d'Orléans, à Basse-Terre, il y avait la Directrice Générale adjointe de l'Agence Régionale de Santé (ARS), Florelle Bradamantis, aujourd'hui. 

La situation sanitaire

La baisse des indicateurs de l'épidémie de Covid-19 est globale, en Guadeloupe.

Tout de même, entre le 4 et le 10 octobre 2021 (semaine 40), 200 nouveaux cas ont été recensés, sur le territoire. Il y a eu 10 décès supplémentaires, en milieu hospitalier ; la moyenne d'âge des personnes décédées est de 70 ans.
Le taux de positivité est de 2,4%, en-dessous du seuil de vigilance. Le taux d'incidence est lui de 53,1 pour 100.000 habitants ; il se rapproche du seuil d'alerte.
Un cluster a été identifié, durant cette semaine.

Cette situation favorable se ressent aussi sur la fréquentation des hôpitaux du territoire. Il y a eu 15 nouvelles hospitalisations de patients Covid, durant la semaine dernière et 6 admissions en soins critiques.
26 personnes sont prises en charge dans les services de réanimation, dont 12 Covid positifs sur les 35 lits armés.

Concernant la vaccination, les personnes éligibles (plus de 12 ans) sont vaccinées à hauteur de 41,54%, en Guadeloupe, les plus de 18 ans atteignant 44,4%.

13/10/2021 Communiqué de presse - Point de situation Covid semaine 40


Côté restrictions, pas de grands changements, dans l'immédiat

Les mesures préfectorales de freinage de l'épidémie sont inchangées, pour le moment. La phase 2 de déconfinement entrera en vigueur à partir du 22 octobre prochain, comme précédemment annoncé.

Deux changements prendront effet dès demain, quoiqu'il en soit.
D'abord, le pass sanitaire sera exigé pour les déplacements entre la Guadeloupe et la Martinique. Cette mesure, conjointement décidée par les préfectures de Guadeloupe et de Martinique, a fait l'objet d'un communiqué, hier.
A compter de ce jeudi aussi, les entraînements de sport vont pouvoir reprendre, y compris dans les lieux couverts, avec application du pass sanitaire, sur volontariat des fédérations sportives.

13/10/2021 Communiqué de presse "sport et voyages"

Autre sujet abordé par le préfet Alexandre Rochatte : la lettre ouverte dont il a été le destinataire, signée par le LKP, qui demande "l'annulation des dispositions autorisant les visiteurs ayant un schéma vaccinal complet à entrer sur le territoire guadeloupéen sans test PCR négatif obligatoire et sans isolement contrôlé". Voici sa réponse :

Le réservoir de virus, il n'est pas en métropole. Le réservoir de virus, il est ici en Guadeloupe, concrètement. Et donc la vaccination elle protège du virus, elle protège les gens (...).

J'ai lu la lettre du LKP, d'ailleurs, on ne peut pas considérer cela comme une lettre, c'est une insulte... quand on me parle d'action criminelle... il faut simplement savoir mesurer les mots. L'action criminelle elle n'est sûrement pas de mon côté (...).

Alexandre Rochatte, préfet de la région Guadeloupe

Florelle Bradamantis est allée dans son sens, en affirmant qu'il y a aujourd'hui un plaidoyer très clair pour le renforcement de la vaccination. Les études sont favorables à cette option, pour diminuer le nombre de formes graves et d'hospitalisations, a précisé la directrice générale adjointe de l'ARS.

A (re)voir l'intégralité du point presse du 13 octobre 2021